Accueil » Actualité » AMD Threadripper : deux puces mortes, 32 coeurs impossibles en l’état

AMD Threadripper : deux puces mortes, 32 coeurs impossibles en l’état

La fin du rêve ?

Image 1 : AMD Threadripper : deux puces mortes, 32 coeurs impossibles en l'étatUn processeur ThreadripperJames Prior, Product Manager chez AMD, a affirmé sur Twitter, que les dies « dummies » des Threadripper n’étaient pas liés aux autres dies et qu’ils n’avaient pas de connexions physiques permettant de les exploiter. De plus, une de ses réponses à un autre tweet explique que les dies « dummies » sont des dies morts issus des wafers Zeppelin. En d’autres termes, il n’y a aucun moyen de les activer et les coeurs intégrés ne sont pas fonctionnels. En l’état, un Threadripper à 32 coeurs est donc impossible.

À lire aussi :
Notre comparatif de processeurs
Test AMD Threadripper 1950X : caractéristiques techniques

Threadripper né Zeppelin

M. Prior en profite aussi pour confirmer que les dies Threadripper ne sont pas des dies EPYC reconvertis, mais des dies Ryzen plus performants que la moyenne. Concrètement, cela signifie que même s’ils sont physiquement similaires, ils ont un stepping et une structure électrique qui se rapprochent plus des Ryzen que des modèles pour serveurs.