Accueil » Actualité » AMD Tonga : un bus mémoire 384 bits bridé à 256 bits

AMD Tonga : un bus mémoire 384 bits bridé à 256 bits

Image 1 : AMD Tonga : un bus mémoire 384 bits bridé à 256 bits

AMD a confirmé que le GPU Tonga intégré à la nouvelle Radeon R9 380X disposait bien d’un bus mémoire 384 bits bridé à 256 bits dans la pratique. En effet, comme le relèvent nos confrères du site Hardware.fr, Raja Koduri – à la tête de la division Radeon Technologies Group – a confirmé la présence d’un bus mémoire d’une largeur de 384 bits, comme sur les GPU Tahiti. Mais dans les faits, les cartes graphiques basées sur un GPU Tonga (R9 285, M295X, 380 et 380X) sont toutes limitées à l’utilisation d’un bus mémoire d’une largeur de 256 bits.


La diminution des coûts


Ce choix stratégique a sûrement été réalisé pour diminuer les coûts des cartes basées sur le GPU Tonga. En effet, l’utilisation d’un bus 384 bits – que les rumeurs évoquaient – impose d’intégrer une quantité de mémoire vive de 3 ou 6 Go. Avec 256 bits, AMD peut se contenter de 2 et 4 Go, moins coûteux. Le PCB est également simplifié, ce qui diminue encore un peu plus les coûts de production.

Comme le précisent nos confrères, ce bridage est peu limitant dans les faits puisque sur Tahiti, un doublement de la bande passante mémoire avait pour conséquence une hausse de 9% des performances. C’est tout de même toujours ça de pris. Décidément, la Radeon R9 380X peine à convaincre. Faut-il envisager l’arrivée d’une carte exploitant pleinement le GPU Tonga ? Sur une R9 385X ? C’est peu probable.