Accueil » Actualité » AMD Trinity : jouer en Full HD sans carte graphique

AMD Trinity : jouer en Full HD sans carte graphique

Un an et trois mois après Llano, voici Trinity, la deuxième génération des processeurs hybrides d’AMD, ceux que l’on appelle les APU. Sont-ils enfin suffisants pour jouer dans de bonnes conditions, c’est-à-dire en Full HD ?

Les principales différences entre Llano et Trinity sont l’évolution des coeurs CPU vers l’architecture Piledriver en remplacement des coeurs K10.5 et l’évolution des coeurs GPU vers une architecture VLIW4 (celle des Radeon HD 6900) au lieu de la VLIW5 des Radeon HD 5000 et précédentes.

Trinity = Piledriver + Cayman

Image 1 : AMD Trinity : jouer en Full HD sans carte graphiquePiledriver succède à Bulldozer et en corrige certains défauts, ce qui résulte en une hausse des performances d’environ 15 % à fréquence et nombre de coeurs égaux. Mais qu’en est-il par rapport à l’architecture K10.5 des Llano ? Une réponse globale est difficile à apporter, comme nous l’avions montré lors de la sortie des premiers Athon FX-8000. Bulldozer, et a fortiori Piledriver, sont devant dans les calculs sur les entiers et à peu près équivalents dans les calculs sur les flottants.

Par rapport au concurrent Ivy Bridge, Piledriver est toujours malheureusement loin derrière. Nos tests placent le plus puissant des Trinity, l’A10-5800K (4 coeurs/2 modules, 3,8 GHz) globalement au niveau d’un Core i3 2100 (2 coeurs, 4 threads, 3,1 GHz).

Mais AMD minimise cette contre-performance en mettant en avant que ses CPU sont « suffisants ». Pour AMD, ce sont les performances du GPU qui feront la différence aux yeux des consommateurs. Il est vrai que les Trinity sont bien dotés au niveau GPU. L’A10-5800K embarque par exemple une Radeon HD 7660D munie de 384 shaders à 800 MHz.

Full HD ready ?

Nous avons voulu vérifier si ces APU de nouvelle génération étaient enfin suffisamment puissants pour jouer dans de bonnes conditions, c’est-à-dire en 1920 x 1080.

Image 2 : AMD Trinity : jouer en Full HD sans carte graphique

Dans l’ensemble, si vous êtes prêt à sacrifier le niveau de détails, oui les APU AMD A10-5800K et A8-5600K vous permettrons de jouer à des titres récents comme Batman : Arkham City ou Skyrim à plus de 30 images par seconde en moyenne. De ce point de vue AMD a un net avantage sur Intel, dont le GPU HD 4000 est incapable de maintenir un nombre d’images par seconde jouable. Vous pouvez retrouver plus de benchmark dans le test des APU Trinity de Tom’s Hardware USA.

AMD lèvera officiellement le NDA sur les performances CPU définitives, les possibilités d’overclocking et les prix des Trinity le 2 octobre.