Accueil » Actualité » Amende de 116 millions d’euros pour le cartel des disques optiques

Amende de 116 millions d’euros pour le cartel des disques optiques

Image 1 : Amende de 116 millions d'euros pour le cartel des disques optiquesLe cartel des disques optiques réunissant huit entreprises à travers le monde vient d’être reconnu coupable d’ententes sur les prix et s’est vu infliger une amende dont la somme totale atteint 116 millions d’euros. Au terme d’une enquête de plus de trois ans, la Commission européenne vient d’annoncer, par voie de communiqué de presse, que huit fournisseurs de lecteurs de disques optiques ont « coordonné leur comportement en ce qui concerne des appels d’offres organisés par deux fabricants d’ordinateurs ».

Une entente entre 2004 et 2008

Dans les faits, il s’agit de Philips, Lite-On, Philips & Lite-On Digital Solutions, Hitachi-LG Data Storage, Toshiba Samsung Storage Technologie, Sony, Sony Optiarc et Quanta Storage pour les fournisseurs. Quant aux fabricants d’ordinateurs, qui représentent les victimes dans l’affaire, il s’agit de Dell et Hewlett-Packard. Entre 2004 et 2008, les huit fournisseurs ont partagé des informations confidentielles afin de faire augmenter le prix des lecteurs optiques et éviter la concurrence dans le cadre des appels d’offres.

Philips, Lite-On et leur entreprise commune ont bénéficié d’une immunité totale dans l’affaire puisque ce sont elles qui ont relevé l’existence de l’entente à la Commission. Enfin, Hitachi-LG Data Storage ne payera que 50% de l’amende prévue grâce à sa collaboration lors de l’enquête.