Accueil » Actualité » Android Honeycomb n’est pas open source

Android Honeycomb n’est pas open source

Image 1 : Android Honeycomb n'est pas open source

Google a fait savoir qu’il ne divulguerait pas les codes sources de son système d’exploitation Honeycomb, comme il l’a fait pour les autres versions d’Android.

Nous nous souvenons de la célèbre phrase d’Andy Rubin, responsable chez Google : « la définition de ouvert : mkdir android ; cd android ; repo init -u git://android.git.kernel.org/platform/manifest.git ; repo sync ; make ». Il répondait aux attaques de Steve Jobs (cf. « Apple bat des records et Jobs se lâche ») en expliquant qu’ouvert signifiait qu’il était possible de télécharger le code source du système pour le compiler, ce qu’il est bien sûr impossible à faire avec iOS.

Le même Andy Rubin a expliqué aujourd’hui que la société n’est pas prête à ouvrir le code source d’Android 3.0 à la communauté. L’éditeur estime qu’Android 3.0 a été conçu spécialement pour les tablettes, et n’est en l’état pas prêt à fonctionner sur d’autres appareils. En distribuant les sources, Google prendrait le risque de voir des développeurs ou des fabricants essayer d’installer Honeycomb sur n’importe quel smartphone, ce qui résulterait en une très mauvaise « expérience utilisateur ».

Andy Rubin assure cependant qu’Android reste un projet open source et que ses équipes travaillent ardemment à adapter Honeycomb aux smartphones. Plusieurs analystes commentant cette situation affirment qu’il s’agit surtout d’une stratégie pour maintenir le secret sur les technologies de Google. Le marché des tablettes est très lucratif, mais aussi très difficile avec Apple disposant d’une avance importante. Google pourrait néanmoins vexer les développeurs préférant sa plateforme en raison de son ouverture.