Accueil » Actualité » Android Silver : Google veut contrôler Android

Android Silver : Google veut contrôler Android

Android est un système open source, vous le savez peut-être, ce qui permet à n’importe quel développeur (ou constructeur) de modifier le système pour l’adapter à ses besoins, comme Amazon pour ses Kindle Fire et Microsoft pour ses Nokia X. Mais cet état de fait ne plaît visiblement pas à Google, qui pourrait lancer un programme pour « contrôler » un peu le système d’exploitation.

Android Silver

Image 1 : Android Silver : Google veut contrôler AndroidAndroid KitKatActuellement, n’importe qui peut modifier Android, où même proposer un appareil sous la version open source du système (AOSP), ce qui ne plaît pas à Google : les applications de la firme ne sont pas toujours présentes et l’image du système peut en pâtir, surtout quand un simple Android 2.x est installé sur un netbook, comme on a pu le voir il y a quelques années. Actuellement, Google propose une certification aux constructeurs pour intégrer les applications Google, mais elle a ses limites.

Google, selon les rumeurs, devrait donc lancer un programme plus abouti, Android Silver, qui — paradoxalement — limiterait les contracteurs sur certains points. L’idée est de proposer une expérience plus homogène entre les appareils.

Premier point, les appareils sous Android Silver ne proposeraient que l’interface d’origine du système, et avec peu d’applications supplémentaires — Samsung, par exemple, propose systématiquement ses propres versions des applications de base —. De plus, les applications du constructeur devront pouvoir être désinstallées, ce qui n’est pas toujours le cas actuellement. Avec Android Silver, les mises à jour devraient être nombreuses et rapides (à la manière des appareils de la gamme Nexus) et Google pourrait aussi imposer quelques points, comme la résistance à l’eau (de plus en plus présente dans le haut de gamme) ou la présence d’une série d’applications Google.

Bien évidemment, Google va essayer d’inciter les constructeurs à participer à son programme, avec la promotion d’Android Silver pour les constructeurs participants. Visiblement, LG et Motorola seraient intéressés, alors que Samsung, HTC et Sony préféreraient rester plus libres, notamment pour intégrer leurs interfaces. Bien évidemment, on peut imaginer que Samsung ou HTC pourraient proposer des variantes « Silver » de certains modèles phares, comme actuellement avec les versions « Google Play Edition » qui existent déjà.

Google veut plus de contrôle

Cette rumeur met en avant une chose : Google veut plus de contrôle. Si l’ouverture d’Android a longtemps été utilisée comme un argument, c’est de plus en plus une épine dans le pied de la société, avec des fork qui sont parfois très populaires et qui gomment la présence de Google, comme sur le Nokia X. Android Silver pourrait permettre à Google de reprendre l’ascendant sur Android, et différencier de plus en plus la version proposée sur les smartphones et tablettes et la version AOSP. Rappelons d’ailleurs que Google n’apprécie pas qu’un constructeur propose des appareils sous un fork d’Android et que la société bloque la certification des appareils des marques qui proposent des appareils de ce type, ce qui explique que seuls Microsoft et Amazon proposent des smartphones et des tablettes de ce type…