Accueil » Actualité » Andy Rubin, le père d’Android, quitte Google

Andy Rubin, le père d’Android, quitte Google

Image 1 : Andy Rubin, le père d'Android, quitte GoogleAndy Rubin (à d.) laisse la place à Sundar Pichai (à g.).

S’il est un nom qui ne peut être dissocié de l’histoire d’Android, c’est bien celui d’Andy Rubin. Co-fondateur en 2003 de la start-up éponyme Android Inc., rachetée par Google en 2005, il a travaillé sur les OS mobiles depuis les années 90, quand il travaillait encore chez… Apple. Mais Andy Rubin veut ouvrir un nouveau chapitre et a décidé de quitter Google.

Cette décision intervient un an et demi après un premier départ : en mars 2013, Rubin avait abandonné la direction d’Android au profit de Sundar Pichai, pour prendre la tête de la division robotique de Google. Cette fois, Rubin serait parti pour diriger un incubateur de start-up.

Le départ de cette figure emblématique intervient juste après une réorganisation majeure à la tête de Google, qui a vu Sundar Pichai recevoir des responsabilités accrues : celui qui supervisait Chrome, Android et les Google Apps présidera maintenant en plus aux destinées de Google Research, Google +, Googl Maps, Google Search, les infrastructures et les publicités. L’étoile montante de Google récupère donc un très gros portefeuille, qui exclut toutefois YouTube ou l’ex-division robotique de Rubin.