Accueil » Actualité » Anonymous s’attaque au Ku Klux Klan

Anonymous s’attaque au Ku Klux Klan

Image 1 : Anonymous s'attaque au Ku Klux KlanAnonymous

Selon le compte Twitter de l’Opération Ku Klux Klan menée par Anonymous, les noms de plus de 1 000 membres ont été publiés sur la Toile après que le site officiel du groupe ait été piraté il y a quelques semaines. La publication des informations reste simple. Pas question d’adresses email ou numéro de sécurité sociale comme on a pu le voir par le passé. Anonymous a principalement publié les comptes Facebook des sympathisants. Si la plupart des noms ne choquent personne, on retrouve quelques hommes politiques américains, comme Richard Bruce Hafley, un ancien candidat à la mairie d’une ville du Maryland. Il est important de rappeler que la liste n’a pas été corroborée et qu’il est possible que certains noms aient été rajoutés par des personnes tierces.

Pour rappel, le Ku Klux Klan, aussi connu sous les initiales KKK, est reconnu par le FBI comme un groupe terroriste. Il dispose aujourd’hui de 5 000 membres, selon le Klan et 3 000 membres, selon les autorités américaines. Connu pour ses actes haineux envers les minorités américaines en 1920, le groupe comptait alors 5 millions de membres. Ce n’est pas la première fois qu’Anonymous joue les « justiciers masqués ». Il s’était attaqué à un cartel mexicain en 2011 et le groupe est connu pour ses actions contre la pédopornographie et les personnes profitant de ce type de contenu (cf. « Anonymous mène la CIA vers du contenu pédophile »). Plus récemment, les pirates se sont attaqués à des groupes djihadistes en réponse à l’attentat contre Charlie Hebdo (cf. « Charlie Hebdo : des Anonymous réagissent à l’attentat »).