Accueil » Actualité » Apple abandonne Samsung pour Sandisk dans les SSD

Apple abandonne Samsung pour Sandisk dans les SSD

Image 1 : Apple abandonne Samsung pour Sandisk dans les SSDSSDApple diminue encore un peu sa dépendance à Samsung dans ses appareils : les MacBook Pro Retina utilisent maintenant des SSD Sandisk dans certains cas. Depuis des années, les SSD utilisés par Apple sont des modèles Samsung OEM (dès le premier MacBook Air en 2008, avec son modèle PATA), mais Apple a commencé à utiliser d’autres SSD avec les MacBook Air en 2010 : certains appareils ont des SSD dotés d’un contrôleur Toshiba (un SandForce SF2281 remarqué dans les modèles 2012) et de mémoire Toshiba.

Avec les MacBook Pro Retina (et les MacBook Air), les « grandes » capacités (256, 512 et 768 Go) étaient par contre automatiquement basées sur des design Samsung, avec une version OEM du Samsung 830. Mais depuis quelques mois, Apple utilise aussi des modèles Sandisk, proches du X100. Les modèles Sandiks utilisent un contrôleur Marvell (le 88SS9174 vu dans le Crucial M4 ou l’Intel 510), un firmware maison et de la mémoire Sandisk, qui est dans la pratique identique à la mémoire Toshiba notamment utilisée dans les SSD des MacBook Air. Il s’agit de MLC en 24 nm avec une interface Toggle Mode.

Les premiers tests indiquent des performances très proches du Samsung 830, ce qui est assez logique. Notons que le SSD de 768 Go devrait rester basé sur un modèle Samsung, les SSD basés sur un contrôleur Marvell étant généralement limités à 512 Go. Enfin, rappelons qu’Apple ne communique ni sur les débits sur les modèles de SSD utilisés dans ses appareils, ce qui fait qu’il est impossible de connaître le type de SSD utilisés avant d’avoir la machine dans les mains…