Accueil » Actualité » Apple attaqué pour les écrans de ses portables

Apple attaqué pour les écrans de ses portables


Apple est attaqué en justice pour un problème de qualité sur les écrans de ses derniers portables, les MacBook et MacBook Pro. Une class action (procès collectif) a été lancée aux États-Unis.

Des écrans granuleux et scintillants

Les deux problèmes relevés par les utilisateurs qui ont lancé la class action sont très différents. Le premier vient de la qualité de l’écran elle-même : certains modèles auraient un rendu « granuleux » et seraient scintillants, des défauts assez facilement perceptibles par les utilisateurs.

Un problème de dithering

Le deuxième problème est plus technique : Apple indique que ses écrans affichent « up to millions of colors« , ce qui pourrait laisser croire que les écrans travaillent en 24 bits et sont capables d’afficher 16,7 millions de couleurs. Malheureusement, il s’agit en fait d’écrans 18 bits (6 par couleur) avec dithering. Cette technique consiste à afficher alternativement deux couleurs proches pour en afficher une troisième. Notons que ces dalles travaillent en 6 bits avec un codage sur 8 bits, ce qui rend certaines valeurs inutilisables, le nombre de couleurs affichables est de 16,2 millions avec le dithering (253 valeurs au lieu de 256). En pratique, une dalle 6 bits avec dithering affiche des dégradés de moins bonne qualité qu’une vraie dalle 8 bits. Au final, Apple indique que ses dalles prennent en charge des millions de couleurs, ce qui est vrai même si c’est une illusion : les dalles sont réellement capables d’afficher 262 144 couleurs.

Notons que la majorité des dalles d’ordinateurs portables sont sujettes à ce problème, les dalles 24 bits sont très rares dans les diagonales en dessous de 19 pouces.