Accueil » Actualité » Apple bat tous les records et Wall Street boude

Apple bat tous les records et Wall Street boude

Image 1 : Apple bat tous les records et Wall Street boudeL’iPhone 5s

Apple vient de présenter d’excellents résultats pour son premier trimestre budgétaire qui s’est terminé le 28 décembre 2013. Il a amassé un chiffre d’affaires record de 57,6 milliards de dollars (42 milliards d’euros, soit +6 %) pour un bénéfice de 13,1 milliards de dollars (9.6 milliards d’euros) identique à celui de la même période en 2013. Apple a vendu 51 millions d’iPhone sur le trimestre et 26 millions d’iPad, tous deux des records pour la société. Malgré cela, l’action d’Apple a baissé de 5 % avant de remonter après la clôture. Ce n’est pas nouveau. Les résultats de Noël 2012 avaient provoqué la même réaction (cf. « Résultats d’Apple en hausse, les magouilles de Wall Street aussi »).

De très bons résultats

Si l’on prend les résultats d’Apple dans leur contexte, la firme peut se féliciter. Alors que les ventes de smartphones Samsung ont connu une baisse importante au dernier trimestre 2013, Apple vend plus d’iPhone que jamais et l’augmentation du prix moyen de vente montre que l’iPhone 5s est plus populaire que l’iPhone 5c. De même, malgré la concurrence toujours plus rude, le nombre d’iPad vendu a crû de 14 % d’une année sur l’autre.

De mauvaises prévisions

Le « problème » est que les analystes avaient parié sur 56 millions d’iPhone vendus et que pour marquer leur « déception », ils ont sanctionné l’action. Nous ne reviendrons pas sur le débat qui consiste à savoir s’il est raisonnable de sanctionner une société sur le simple fait d’une mauvaise prévision réalisée par une personne externe à ses activités. Nous nous concentrerons seulement sur le fait qu’Apple a fait savoir par la voix de Tim Cook que la firme avait eu du mal à satisfaire la demande en téléphone. Le 5s étant encore nouveau, il est plus difficile à fabriquer.

Enfin, nous notons que le nombre de Mac vendus a crû de 19 % par rapport au premier trimestre 2013. C’est une nouvelle qui va à contre-courant de la tendance générale (cf. « Le dernier trimestre 2013 fut bien dur pour les PC »). On remarque enfin que le chiffre d’affaires réalisé en Chine a bondi de 29 %, ce qui témoigne du succès de la stratégie de la société sur ce marché émergeant. Ces deux données, souvent oubliées des analyses, montrent aussi que le règne de Tim Cook continue de porter de bons fruits.