Accueil » Actualité » Apple dans l’affaire du Rootkit Sony BMG ?

Apple dans l’affaire du Rootkit Sony BMG ?

Cela faisait longtemps que nous n’avions pas eu un épisode de notre série préférée, « le rootkit de Sony BMG ». Il est vrai qu’aux dernières nouvelles, comme nous le relations dans notre article intitulé « Sony BMG pourchassé par les justiciers du Texas », la firme était en bien mauvaise posture et sa responsabilité dans cette affaire ne faisait aucun doute.

Le complot selon Ars Technica

Le site Ars Technica nous rapporte aujourd’hui une nouvelle qui pourra en surprendre plus d’un, puisque la firme à la pomme qui semblait plus ou moins épargnée jusqu’à présent, ne serait pas tout à fait absente de cette affaire.

En effet, nous vous avions parlé dans notre actualité « Le rootkit Sony viole les licences Open Source » de l’utilisation, par Sony BMG de codes extraits d’applications LGPL, mais personne n’avait vraiment bien saisi les raisons de cette violation de ladite licence. Le rédacteur du site en question avance que cela aurait permis d'établir un système pour encoder les musiques présentes sur le CD en AAC en utilisant un procédé similaire au logiciel d’Apple, Fair Play.

Info ou intox ?

Cette révélation implique deux choses, soit Sony BMG a utilisé le format de la firme à la pomme sans son consentement et on ne devrait pas tarder à voir cette dernière intenter une action en justice. Soit les deux firmes avaient un arrangement. Nous ne dirons qu’une chose : affaire à suivre.