Accueil » Actualité » Apple et sa vision particulière des DRM

Apple et sa vision particulière des DRM

Si nous parlions d’Apple et des DRM. La société est critiquée assez souvent sur un point : l’absence de prise en charge du Blu-ray. Nos confrères de Macbidouille indiquent d’ailleurs que l’arrivée des disques bleus n’est pas pour tout de suite, la gestion des DRM du Blu-ray (AACS) posant des problèmes. Concrètement, l’intégration de ces DRM nécessite de modifier le noyau, mais surtout — point gênant — de fermer les sources des parties incriminées, chose qu’Apple n’accepterait pas (le noyau de Mac OS X est open source).

Pourtant, la société n’est pas la dernière à utiliser des DRM, même si la mise en application est parfois particulière. Prenons le magasin en ligne, l’iTunes Store. Les morceaux achetés ne sont plus protégés par des DRM, mais les anciens morceaux, achetés avant le changement, le sont encore, et le changement est proposé au prix de 0,3 €. Plus amusants, les vidéos achetés sur le magasin en ligne sont — elles — toujours protégés. Pour les versions classiques (en 480p), Apple a intégré une protection directement dans son système : prendre une capture d’écran ou essayer de lire la vidéo avec un autre programme que QuickTime ou iTunes amène un message d’erreur (même à travers « Coup d’oeil », une fonction de Mac OS X).

Image 1 : Apple et sa vision particulière des DRM Image 2 : Apple et sa vision particulière des DRM

Le cas du HDCP

Plus intéressant, et on remarque bien les « petits » problèmes d’Apple, les vidéos en haute définition (du 720p) sont protégées par deux types de DRM, FairPlay (les DRM d’Apple) mais aussi une protection très connue, le HDCP. Et Apple intègre cette « protection » à sa manière. Typiquement, un fichier protégé en HDCP ne peut être lu que si la chaîne entière est HDCP : le programme de lecture, l’émetteur (typiquement une carte graphique) et le récepteur (typiquement un écran). Petit problème, si le matériel HDCP est généralisé depuis quelques années dans les PC, il est rare sur les Mac : les écrans Apple ne sont pas HDCP (sauf le 24 pouces LED) et les ordinateurs ne le sont majoritairement que depuis octobre 2008 environ. Et donc, Apple a « adapté » l’HDCP à sa sauce. C’est assez simple : essayer de lire une vidéo protégée sur un écran branché VGA se solde par une erreur (normal). Par contre, essayer de lire une vidéo protégée sur un écran qui n’est pas HDCP ou à partir d’un Mac qui n’est pas HDCP fonctionne parfaitement… Concrètement, Apple protège, mais uniquement si ça arrange…

Et sous Windows ?

À cause des DRM (sic), nous n’avons pas pu tester le fonctionnement de la protection d’Apple sous Windows. En conséquence, si un de vous — lecteurs — a acheté des vidéos en HD sur iTunes, pourrait-il effectuer quelques petits tests : lire une vidéo sur un écran branché en VGA, lire une vidéo sur un écran branché en DVI, mais avec un écran qui n’est pas HDCP, et essayer de lire la vidéo sur une machine qui n’est pas compatible HDCP au niveau de la carte graphique. Merci d’avance.