Accueil » Actualité » Apple ne veut pas que vous ouvriez le nouveau Mac mini

Apple ne veut pas que vous ouvriez le nouveau Mac mini

Le Mac mini 2014 démontéLe Mac mini 2014 démontéiFixit vient de démonter le nouveau Mac mini (cf. « Keynote Apple : l’iMac Retina 5K est là… et il y a un Mac mini aussi ») et à la surprise générale, Apple utilise des vis de sécurité destinée à empêcher l’utilisateur d’ouvrir la machine. De plus, la RAM est soudée alors qu’elle était auparavant remplaçable. L’ordinateur avait l’habitude d’être l’un des plus facilement modifiables de la gamme à la pomme, puisque l’utilisateur pouvait rajouter un second disque dur, nettoyer son ventilateur ou changer sa RAM. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, puisque l’on perd même les ports SATA qui étaient disponibles avant.

Image 1 : Apple ne veut pas que vous ouvriez le nouveau Mac miniL’iMac 27″ Retina 5K démontéLa RAM de l’iMac 27″ Retina 5K n’est pas soudée

Le site Internet a réussi à ouvrir la machine pour révéler un nouveau ventilateur à roulement hydraulique qui réduirait le bruit généré et serait moins sensible aux vibrations. On retrouve le module Wi-Fi ac Broadcom BCM4360KML1G et un module Bluetooth 4.0 BCM20702 de la même marque. La RAM soudée est signée Samsung. Apple utilise un contrôleur Thunderbolt 2 Intel DSL5520 et le modèle de base est livré avec un processeur Core i5–4260U, lui aussi soudé à la carte mère.

iFixit a enfin démonté l’iMac 27″ Retina 5K qui reste assez classique. La dalle de l’écran est fabriquée par LG, sans grande surprise (cf. « LG Display prépare l’écran des futurs iMac 27″ Retina »). Le Timing Controller mis en avant par Apple durant la conférence est un DP665 de Parade Technologies. On trouve enfin un circuit intégré Texas Instrument TPS64168 qui est commun sur les téléviseurs. À part cela, la configuration est identique aux autres iMac à part pour la carte graphique et le processeur, ce dernier étant amovible, tout comme le disque et la RAM qui est accessible à l’aide d’une trappe pour pouvoir la remplacer sans avoir à démonter l’ensemble. On notera aussi qu’Apple utilise le même SSD PCI-Express que sur les MacBook Pro Retina.