Accueil » Actualité » Apple préfère détruire ses iPhone plutôt que de les réparer

Apple préfère détruire ses iPhone plutôt que de les réparer

La face cachée du recyclage

Image 1 : Apple préfère détruire ses iPhone plutôt que de les réparerDes appareils électronique avant d’être broyésMotherboard publie une enquête sur le recyclage des produits Apple, et révèle que l’entreprise oblige ses sous-traitants à détruire ses appareils au lieu de les laisser les réparer, ou les démonter, pour réutiliser les composants en bon état. Concrètement, ils passent par un broyeur, et les bouts de métaux, verre ou plastique sont fondus pour être réutilisés. Malheureusement, certains matériaux rares sont perdus, et le produit obtenu n’est pas toujours d’aussi bonne qualité que l’original, et ne peut donc pas être forcément réutilisé.

Mieux vaut sauver que détruire

La meilleure solution serait de prolonger la durée de vie d’un appareil électronique aussi longtemps que possible en le réparant ou en ne jetant que les composants qui ne sont plus en état de marche. Apple semble en être conscient puisque la firme vient de lancer une initiative réhabilitant les appareils que les consommateurs échangent ou rapportent dans ses magasins. Ils ne représentent néanmoins qu’une petite partie des produits jetés chaque année et traités par ces compagnies de recyclage qu’Apple embauche pour gérer ses déchets électroniques.

Prise de conscience

Beaucoup d’autres fabricants obligent aussi les compagnies recyclant les produits électroniques à détruire les appareils. Apple n’est pas un cas à part. C’est une solution facile pour s’assurer que les données stockées ne tombent pas entre de mauvaises mains, et pour surtout limiter le marché d’occasion. Malheureusement, cette pratique a un impact non négligeable sur l’environnement.