Accueil » Actualité » Applied Micro montre de nouveaux CPU ARM X-Gene pour serveurs

Applied Micro montre de nouveaux CPU ARM X-Gene pour serveurs

Image 1 : Applied Micro montre de nouveaux CPU ARM X-Gene pour serveursApplied MicroApplied Micro a présenté sa roadmap à la conférence Hot Chips. Il en a profité pour montrer sa puce X-Gene 2 dont les premiers exemplaires de test commencent à sortir des usines. Il a aussi parlé du X-Gene 3 qui est en cours de développement. La firme a décroché des contrats importants avec HP pour l’intégration de sa puce X-Gene 1 (cf. « Project Moonshot : HP lance des serveurs compacts et économes en énergie »). Selon les informations recueillies par EnterpriseTech, elle va maintenant tenter d’élargir la portée de ses puces en augmentant les performances.

X-Gene 2 : des fréquences plus rapides, une finesse plus petite et des temps de latence réduits

X-Gene 2 est destiné aux cloud, serveurs ARM mais aussi aux supercalculateurs. C’est pour cela que la puce a optimisé son module 10 Gigabit Ethernet pour réduire les temps de latence en utilisant le standard RDMA over Converged Ethernet (RoCE). Cela permet d’utiliser les API et librairies déjà disponibles pour obtenir des améliorations avec les équipements réseau déjà sur le marché. La firme explique que les temps de latence descendent de 40 à 50 millisecondes, comparativement au X-Gene 1.

L’autre grand avantage de X-Gene 2, qui répond au nom de code Shadowcat, est l’utilisation d’une nouvelle finesse de gravure en 28 nm. La puce est fabriquée par TSMC, elle contient entre 8 et 16 cores et elle peut monter jusqu’à 2,8 GHz, ce qui accroît les performances de 10 % à 15 %, selon Applied Micro.

X-Gene 3 et le futur du marché des serveurs ARM

La firme en a aussi profité pour donner un aperçu de son X-Gene 3 qui répond au nom de Skylark et qui sera gravé en 16 nm. Il utilisera des FinFET, intégrera entre 16 cores et 64 cores, tournera autour de 3 GHz, il utilisera la deuxième génération du standard RoCE et les premiers exemplaires de test sont attendus pour 2015.

La concurrence devient néanmoins de plus en plus acharnée sur ce terrain et AMD a récemment présenté son SoC ARM Opteron Seattle. Il semble moins performant, mais il reste un sérieux concurrent. AMD a aussi de grandes relations avec les revendeurs, ce qui ne sera pas à l’avantage d’Applied Micro. Bref, ses puces sont intéressantes, mais le climat devient nettement plus difficile à naviguer que les années précédentes.