Accueil » Actualité » Après le go, l’IA Google DeepMind défiera les humains à… StarCraft

Après le go, l’IA Google DeepMind défiera les humains à… StarCraft

Depuis une semaine, l’intelligence artificielle DeepMind de Google est au centre de l’actualité : pour la première fois, un ordinateur a battu un humain au jeu de Go. DeepMind ne va pas s’arrêter là : elle pourrait bientôt s’attaquer à StarCraft.

Image 1 : Après le go, l'IA Google DeepMind défiera les humains à... StarCraft

« StarCraft, je pense, est probablement notre prochaine cible », a déclaré Jeff Dean, le directeur de la Brain Team de Google. Mais avant d’y parvenir, DeepMind devra encore être améliorée et devra apprendre de nouvelles techniques. Car StarCraft est encore plus complexe que le go. Au go, les joueurs voient l’ensemble du plateau – ils ont une information parfaite de la partie. StarCraft, en revanche, limite la quantité d’informations qu’un joueur possède sur son adversaire. Il faut donc prendre des décisions stratégiques basées sur des hypothèses.

Ok Google, Siri, Cortana, on se fait une 3v3 ?

DeepMind ne devrait cependant pas passer son existence à jouer. Les jeux vidéos ne sont qu’un moyen de tester les progrès des algorithmes et Demis Hassabis, l’un des « papas » de DeepMind a des objectifs bien plus ambitieux pour son projet. Par exemple, DeepMind doit permettre de créer des assistants personnels qui ne perdent pas leurs moyens lorsqu’on les sort des quelques phrases préprogrammées utilisées pendant les démonstrations. D’ici combien de temps ? Hassabis prévoit un léger mieux d’ici deux ou trois ans puis une véritable rupture dans 5 ans.