Accueil » Actualité » Archos G9 : les tablettes à 1,5 GHz

Archos G9 : les tablettes à 1,5 GHz

Image 1 : Archos G9 : les tablettes à 1,5 GHzArchos a présenté hier sa nouvelle gamme de tablettes, avec trois modèles de la génération 9. Quatre modèles seront de la partie : deux modèles de 8 pouces et deux de 10,1 pouces. Alors que tous les constructeurs actuels (ou presque) utilisent une puce Tegra 2 à 1 GHz dans leur tablette, Archos met en avant le fait qu’il utilise un OMAP4 de Texas Instrument, qui peut atteindre 1,5 GHz. La fiche technique n’est pas très claire sur la vitesse, mais visiblement les modèles d’entrée de gamme se contenteront de 1 GHz. Le GPU utilisé est le classique PowerVR SGX540, du niveau de la GeForce ULP de Tegra 2 et environ quatre fois moins rapide que le SGX543MP2 de l’iPad 2.

Bonne nouvelle, Archos va intégrer Android 3.1 (ou 3.2, ce n’est pas clair) et les tablettes auront accès à l’Android Market. Mauvaise nouvelle, Android Honeycomb n’est pour le moment pas validé pour les puces de Texas Instrument et il va donc falloir attendre que Google valide la puce, ce qui explique que les tablettes sont prévues pour le mois de septembre.

Là où Archos a un atout à jouer, c’est sur la vidéo : la société est historiquement très douée dans ce domaine et les tablettes lisent la majorité des formats, seul le MPEG-2 est en option, comme d’habitude. Mieux, la société propose des tablettes avec un disque dur de 250 Go intégré, un modèle Momentus Thin de chez Seagate, qui fait seulement 7 mm d’épaisseur. Les modèles classiques se contenteront de 8 ou 16 Go de mémoire flash, avec un emplacement microSD. Dans la vidéo, la puce de Texas Instrument a un avantage : elle lit le H.264 en High Profile, ce qui permet de décoder la majorité des vidéos du marché, alors que les puces Tegra 2 ne supportent pas ce profile.

Image 2 : Archos G9 : les tablettes à 1,5 GHz Une webcam 720p, le Wi-Fi, le Bluetooth et les composants habituels sont présents. On a donc un GPS, un accéléromètre, une boussole numérique, un microphone et — spécificité Archos — la classique béquille. L’autonomie annoncée est moyenne, avec 7 heures en vidéo et 10 heures en surf. 

Pour la 3G, la solution est originale : il n’y a pas de choix à faire, les tablettes intègrent un emplacement pour un modem 3G externe, en USB, qui sera vendu 50 €. C’est intéressant pour ceux qui se découvrent finalement un intérêt pour la 3G.

Reste le prix : 250 € la version 8 pouces avec mémoire flash et un écran 4:3 en 1 024 x 768, 300 € la version 10,1 pouces en 16:10 (1 280 x 800) et mémoire flash et 400 € la version 10,1 pouces avec un disque dur. Une version 8 pouces avec disque dur semble aussi prévue, mais le prix n’est pas annoncé. 

Question poids et épaisseur, on est à 11,7 mm et 430 grammes en 8 pouces, 14,7 mm et 570 grammes avec un disque dur, 12,6 mm et 615 grammes en 10 pouces flash et 15,6 mm et 720 grammes avec un disque dur. Il faudra ajouter quelques grammes pour la 3G, mais Archos ne donne pas le poids de sa clé 3G.

Espérons juste une chose pour Archos : que ses concurrents n’intègrent pas rapidement le même processeur dès qu’il sera validé pour Google. La firme française a malgré tout un énorme atout : le disque dur et l’orientation « vidéo » que les autres constructeurs semblent bouder.