Accueil » Actualité » Archos se lance dans les objets connectés [MAJ]

Archos se lance dans les objets connectés [MAJ]

Image 1 : Archos se lance dans les objets connectés [MAJ]Tablette et objetsArchos, la marque française, se lance dans un marché très prometteur (non, pas les robots pour les enfants…) : les objets connectés. La société vient en effet de présenter quelques appareils qui seront montrés au CES, dans quelques jours.

Premièrement, on va trouver une tablette destinée à gérer les objets connectés, la Archos Home Tablet. Ce modèle de 7 pouces (sans plus de précisions) sera équipé du Bluetooth Smart (version 4.0) pour communiquer avec plusieurs objets. On devrait trouver une caméra de surveillance, un détecteur de présence, un détecteur d’ouverture de portes, un capteur météo et une prise intelligente.

Une station météo complète, avec la gestion de la température, le niveau de CO2, d’humidité, de pression atmosphérique et de bruit environnant est aussi prévue, avec une application dédiée pour les tablettes.

Pour le corps

Archos s’attaque aussi au corps humain, avec une application de suivi (Archos Connected Self) et plusieurs objets dédiés. On aura donc une balance connectée (support de 4 personnes, gestion de la masse graisseuse), un bracelet connecté qui donne l’heure et mesure les pas (autonomie de 7 jours, recharge en USB) et enfin un appareil pour mesurer la pression sanguine.

Comme le notent certains sur Twitter, Archos n’a visiblement pas développé les produits : on trouve par exemple le bracelet connecté en vente sur un site chinois.

Image 2 : Archos se lance dans les objets connectés [MAJ]Un bracelet design

Des montres

Pour terminer, Archos indique aussi que des montres connectées dédiées à Android et iOS seront proposées, avec un prix assez doux : 50, 80 et 130 €. Pour plus d’informations sur cette gamme complète, il faudra attendre quelques jours…

MAJ : Nous avions trouvé que le bracelet était déjà vendu sous une autre marque, mais MiniMachines montre que la balance, l’appareil pour mesurer la pression sanguine et l’application proposés par Archos sont déjà disponibles chez Transtek, un fabricant chinois. La marque française n’a donc pas développé les produits en interne, et se contente — comme beaucoup de distributeurs français — d’apposer sa marque en modifiant un peu l’aspect des produits.