Accueil » Actualité » ARM dévoile son Cortex A12 et son GPU Mali-T622

ARM dévoile son Cortex A12 et son GPU Mali-T622

Image 1 : ARM dévoile son Cortex A12 et son GPU Mali-T622

Le constructeur ARM, dont les produits équipent une grande majorité de smartphones et tablettes actuellement sur le marché, vient de dévoiler son Cortex A12 destiné au marché de milieu de gamme. Cette nouvelle architecture de type ARMv7 (32 bits) vient donc se placer entre les actuels Cortex A9 et Cortex A15.

Plus performant que le Cortex A9, mais aussi économe en énergie

Annoncée comme 40% plus performante que l’architecture Cortex A9 (que l’on trouve entre autres dans le Tegra 3 de NVIDIA), cette architecture est compatible avec la technologie big.LITTLE démocratisée par l’Exynos 5 Octa de Samsung. Il est donc possible d’associer les cores du Cortex A12 avec des cores de type Cortex A7, moins performants mais plus économes en énergie. L’intérêt du big.LITTLE est toutefois ici moindre qu’avec le Cortex A15 : le Cortex A12 affiche une consommation comparable à celle du Cortex A9, bien inférieure à celle du Cortex A15.

Image 2 : ARM dévoile son Cortex A12 et son GPU Mali-T622Le Cortex A12, prévu pour être gravé en 28 nm, embarque donc quatre cores à exécution de type « Out-of-Order » compatibles avec le jeu d’instructions ARMv7a, 32 Ko + 32 Ko de cache L1 et 256 Ko à 8 Mo de cache L2. Des unités FPU et NEON sont également présentes au sein de ce SoC, ces unités de traitement bénéficiant elles aussi d’une exécution de type Out-of-Order (ce qui n’est pas le cas avec le Cortex A9). Le pipeline a quant à lui été légèrement allongé par rapport à celui du Cortex A9, passant à 11 étages. Les fréquences de fonctionnement sont en revanche similaires (200 MHz à 1,8 GHz environ). Le Cortex A12 peut par ailleurs gérer plus de 4 Go de mémoire vive (jusqu’à 1 To) grâce à un adressage mémoire LPAE (Large Physical Address Extension) sur 40 bits, et supporte la virtualisation matérielle ainsi que les extensions de sécurité TrustZone.

Image 3 : ARM dévoile son Cortex A12 et son GPU Mali-T622Un nouveau GPU dual-core de milieu de gamme

ARM en profite pour dévoiler un nouveau GPU qui vient prendre place dans sa gamme Mali : le Mali-T622. Annoncé comme 50% plus efficace que les actuelles solutions Mali-T600 (mais plus lent que les T624 et T628), le Mali-T622 est un GPU dual-core compatible OpenGL ES 3.0 et OPENCL 1.1. Chaque core du Mali-T622 embarque deux ALU et une unité de texturing.

Image 4 : ARM dévoile son Cortex A12 et son GPU Mali-T622Enfin, ARM dévoile le Mali-V500, une unité d’encodage/décodage vidéo de type multi-cores. Si la version avec un seul core est déjà capable de traiter (en encodage comme en décodage) un flux vidéo 1080p à 60 images par seconde, la version octo-core peut quant à elle prendre en charge un flux vidéo 4K à 120 images par seconde. Le Mali-V500 bénéficie également d’une technologie de compression baptisée AFBC censée réduire de 50% la bande passante nécessaire.

Reste donc à voir quand ces solutions seront intégrées et utilisées par les différents acteurs du marché. Concernant le Cortex A12, on sait d’ores et déjà que les SoC basés sur cette architecture devraient commencer à être fabriqués à la fin de l’année prochaine, ce qui laisse supposer que les premiers produits intégrant ces SoC ne seront disponibles qu’en 2015…