Anti-triche sur PUBG : ReShade et NVIDIA ShadowPlay interdits ?

Les centaines de milliers de tricheurs récemment bannis de PlayerUnknown’s Battlegrounds pourraient n’être qu’une première étape dans la lutte « anti-cheat » que mène actuellement Bluehole Studio. L’éditeur envisage en effet d'interdire l'utilisation des logiciels altérant ou modifiant l'affichage pendant le jeu. Problème : ReShade et NVIDIA ShadowPlay, deux outils largement répandus parmi les joueurs, font partie de la liste.

A lire aussi :
- PUBG sur PC vérolé par la triche, la police chinoise s'en mêle
- Tom's TV : on a testé NVIDIA ShadowPlay Highlights dans PUBG, un bon début !

Lutter contre les tricheurs

Concernant ReShade, Bluehole Studio explique que sa présence ne bannira pas le joueur, mais empêchera simplement le jeu de se lancer. Il faudra donc procéder à la désinstallation de l’outil, et dans le pire des cas réinstaller PUBG. Le nouvel anticheat bloquera également le lancement de ShadowPlay, interdisant de fait l'enregistrement vidéo d’une partie via cet outil. L’éditeur ajoute enfin que d’autres programmes de capture et de streaming pourraient aussi être bloqués.

Il semblerait, heureusement, que le blocage de ces outils de streaming/enregistrement par l’anticheat de PUBG ne soit que temporaire...

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Psycho__99
    ouais parce que quand même, si PUBG est si populaire aujourd'hui c'est bien grâce au streaming et le fait que shadowpaly enregistre automatiquement les moments fort des parties est un sacrée plus sur d'autres battleroyale.
    C'est d'ailleurs très amusant et permet à mon frangin de bien se marrer avec ses potes en commentant les morts les plus absurdes.