2 To ça va, 3 To bonjour les dégâts !

Les limitations : nostalgeek

Pour les amateurs du genre, un petit récapitulatif des limitations des disques durs dans le temps.

16 Mio : la FAT 12

Première limitation, la FAT 12 et ses 16 Mio. Ce système de fichiers, encore utilisé sur les disquettes et les appareils de moins de 16 Mio, limite à 4 096 clusters de maximum 4 096 octets, soit 16 Mio.

32 Mio et 128 Mio : la FAT 16

Seconde limitation, les partitions de 32 Mio en FAT 16. Les premières versions du système de fichiers étaient limitées à 16 384 clusters de 2 048 octets, soit 32 Mio par partition (et quatre partitions au maximum). La limite a été portée à 128 Mio avec DOS 4.x, en passant le nombre de clusters à 65 536.

504 Mio/528 Mo : le BIOS

Une des limites les plus bizarres. La capacité d'un disque dur s'obtient en combinant le nombre de cylindres, le nombre de têtes et le nombre de secteurs (système CHS). La norme ATA donne des valeurs maximales pour chacun des paramètres, tout comme le BIOS. Pris seuls, l'ATA et le BIOS ont des limites élevées. Pris ensemble, ils limitaient à 504 Mio. Le nombre de cylindres est au maximum de 1 024 dans le BIOS et 65 536 en ATA (valeur utilisable, 1 024). Pour les têtes, on est à 16 en ATA et 256 dans le BIOS, on garde donc 16. Enfin, le nombre de secteurs par tête se limite à 256 en ATA et à 63 dans le BIOS. En pratique, on a donc 1 024 cylindres, 16 têtes et 63 secteurs, soit 504 Mio avec des secteurs de 512 octets.

1,97 Gio : le BIOS

Une limite à 1,97 Gio existe sur certaines cartes mères, dont le BIOS gère mal le 13e bit nécessaire au comptage du nombre de cylindres. Au-dessus de 4 096 cylindres, le BIOS buggait.

2 Gio (2,15 Go) : la FAT 16

Nouvelle limite de la FAT 16, célèbre pour avoir touché Windows 95, celle des 2 Gio. En FAT 16, la taille maximale des clusters et le nombre de ceux-ci (respectivement 32 kio et 65 536) limitaient à 2 Gio. Windows NT 4.0, avec des clusters de 64 ko, passait à 4 Gio, mais ce n'était pas standard et utilisable uniquement sous Windows NT (pas les versions 9x).

7,88 Gio : la limite de l'Int 13 du BIOS

Limite très connue, celle des « 8 Go ». Elle est liée aux accès qui passent par le BIOS (ce que ne font pas les OS récents). Le CHS dans le BIOS est limité à 1 024 cylindres, 256 têtes et 63 secteurs, ce qui donne une limite de 16 505 072 secteurs de 512 octets.

32 Go, 64 Gio et 127 Go

Trois limitations des Windows 9x, provenant essentiellement des outils comme Fdisk ou Scandisk qui étaient encore en 16 bits et limitaient donc la capacité des disques durs.

128 Gio, la limite de l'ATA

Dernière grosse limitation que nous avons subit, celle des 128 Gio. Elle est liée au LBA, le « compteur de secteurs », limité auparavant à 28 bits. Avec cette valeur (et avec des secteurs de 512 octets), on a une limite à 128 Gio. Depuis, on est passé à un LBA sur 48 bits (144 Po). Attention, quelques anciens chipsets et systèmes (Windows 2000) limitent encore à 128 Gio et il faut donc éviter les disques durs de plus de 120 Go avec ce type de machines.

Notons que nous n'avons pas indiqué toutes les limitations, certaines étant spécifiques à des versions de BIOS en particulier. Une liste exhaustive (en anglais) est disponible ici.