Nouvelle plateforme Calpella : un Core i7 mobile dans votre portable ?

Nouvelle plateforme : Calpella

La dernière génération de la plateforme Centrino 2 portait le nom de Montevina et celle qui la précédait, Santa Rosa. La nouvelle s’appelle Calpella et désigne le processeur, le circuit sans fil et le chipset qui formeront le cœur des portables basés sur les actuel Clarksfield et les futurs Arrandale.

Chipsets Intel 5x Express

Nous avons déjà abordé les processeurs ; attardons-nous donc un instant sur les différents chipsets qui constitueront la série 5x Express (nom de code : Ibex Peak).

Le modèle de base, le PM55, est directement dérivé du P55, le chipset pour ordinateurs de bureau que nous vous avons déjà présenté dans notre article sur les Core i5/i7 Lynnfield. Conçu pour être assorti d’une carte graphique séparée, il constitue la fondation sur laquelle s’érigera la plateforme Calpella. Il est équipé de 8 lignes PCI Express 2.0, de six ports SATA 3 Go/s, d’un circuit Intel HD Audio, d’un maximum de 14 ports USB 2.0 et d’un firmware de 2 Mo nommé Intel Ignition (que nous aborderons plus loin dans cet article).

En 2010, nous verrons ensuite apparaître les chipsets HM55, HM57, QS57 et QM57, qui disposeront tous de fonctionnalités supplémentaires par rapport au PM55.

Chipset mobiles Intel série 5x Express (Ibex Peak)
Caractéristiques
QM57
QS57
HM57
HM55
PM55
Taille
25x27 mm
22x20 mm
25x27 mm
25x27 mm
25x27 mm
TDP
3,5 W
3,2 W
3,5 W
3,5 W
3,5 W
Fonctions d'administration
vPro
AMT 6.0
Remote PC Assist for Business
Anti-Theft
RPAT for Consumer
Identity Protection
Anti-Theft
Anti-Theft-
Braidwood
Non
Non
Non
Non
Non
Audio (HDMI)
HD Audio
HD AudioHD AudioHD Audio-
HDCP
Oui
OuiOuiOui-
HDMI
OuiOuiOuiOui-
Sortie SVDO
OuiOuiOuiOui-
DisplayPort
OuiOuiOuiOui-
PAVP 1.5
OuiOuiOuiOui-
Sortie double écran
Exclusivement / Simultanément
-
Pilote AHCI Rapid Storage Technology
OuiOuiOuiOuiOui
Rapid Storage Technology + RAID
OuiOuiOui-
-
Multiplicateur de ports FIS
OuiOuiOui-
-
IDE
Non
NonNonNonNon
eSATA
6
6
6
4
6
USB
14
14
14
12
14
Lignes PCI Express intégrées
8
8
8
6
8
LAN intégré
OuiOuiOuiOuiOui
Firmware
8 Mo
8 Mo
8 Mo / 4 Mo
4 Mo
2 Mo


On remarque immédiatement que le PM57 (le cousin mobile du P57), manque à l’appel : il a en effet été annulé, à la fois par manque de demande et dans le but de simplifier l’offre d’Intel en matière de chipsets pour portables. Il sera remplacé par le HM57, dont les fonctions sont similaires et qui prendra en charge une carte graphique séparée, éventuellement désactivable. Comme nous le soupçonnions depuis quelques mois, la technologie Braidwood, qui devait permettre d’atteindre des performances dignes des SSD grâce à l’installation de mémoire flash NAND sur la carte-mère, a été retirée de tous les chipsets de la série 5x, en raison de « problèmes de qualité l’ayant empêché de passer en phase beta ».

Les chipsets HM55 et HM57 seront lancés en même temps que les processeurs 32 nm Arrandale, début 2010. Comparé au PM55, ils disposeront d’une série de fonctions supplémentaires.

Le HM55 proposera la technologie Intel Anti-Theft, l’audio HD avec sortie HDMI, la conformité HDCP, le Protected Audio Video Path (autorisant le Dolby TrueHD et le DTS-HS Master Audio en bitstream), deux sorties pour écrans ainsi qu’un firmware plus complexe, de 4 Mo et en version 6.0. Par contre, il ne prendra plus en charge que 12 ports USB 2.0, 4 ports SATA et 6 lignes PCI Express 2.0.

Le HM57 propose les mêmes fonctionnalités que le HM55, mais prend en charge 14 ports USB 2.0, 6 ports SATA et 8 lignes PCIe 2.0. Il prend également en charge l’Intel Rapid Storage Technology et les multiplicateurs de ports basés sur l’architecture FIS (Frame Information Structure), plus avancés que le command-based switching de l’Intel ICH10.

Le QS57 et le QM57 sont tous deux très semblables au HM57, la principale différence se situant au niveau du firmware, pesant au minimum 8 Mo, ce qui est nécessaire pour pouvoir bénéficier des fonctions d’administration proposées par Intel. Le QS57 est en fait un composant assez différent de tous les autres, ne mesurant que 22x20 mm (contre 25x27 mm) et consommant au maximum 3,2 W (contre 3,5 W). Ces deux chipsets sont destinés au marché professionnel et seront donc moins susceptibles dans des portables grand public.

La différenciation par le firmware

Comme vous l’avez sans doute remarqué, le firmware joue un rôle important dans la différenciation des différents chipsets mobiles de la série 5x. C’est assez compréhensible, dans la mesure où, comme de nombreux éléments sont intégrés au processeur proprement dit, les chipsets se ressemblent bien plus qu’avant.

Le firmware Ignition (2 Mo) constitue l’entrée de gamme en la matière et accompagne les portables basés sur le chipset PM55. Il sert simplement à faire booter l’ordinateur et ne comprend aucun service d’administration. C’est donc un simple BIOS.

L’Intel Management Engine 6.0 (4 Mo) se retrouvera sur le HM55 et le HM57 à partir de janvier prochain et permettra de mettre à contribution le GPU intégré aux processeurs Arrandale afin de gérer la protection de l’audio et de la vidéo lors de la lecture des disques Blu-ray, une fonction inutile sur le chipset PM55 actuel vu que celui-ci est conçu pour fonctionner en tandem avec une carte graphique séparée. Ce firmware propose également l’Intel Anti-Theft, une technologie qui s’active via un logiciel tiers (par exemple Computrace d’Absolute Software) et permet à un administrateur « d’empoisonner » un portable volé et de faire en sorte qu’il signale sa position en se connectant à internet. Il ne s’agit pas à proprement parler d’un antivol mais plutôt d’un mécanisme permettant d’éviter la perte de données sensibles. Cette fonction était proposée par le GM45 mais ne fait plus partie du PM55.

Enfin, côté haut de gamme, nous avons l’Intel Management Engine 6.0 (8 Mo), qui se décline en deux versions : professionnels ou particuliers. Côté professionnels, nous disposons de toutes les fonctions des versions 2 et 4 Mo, plus les technologies nécessaires à l’obtention du label vPro : Active Management 6.0 (AMT 6.0) et Remote PC Assist Technology (RPAT). Les particuliers bénéficient quant à eux de l’Identity Protection et d’une version allégée du RPAT. Intel n’a pas dit grand-chose sur le couple HM57/firmware 8 Mo, qui permettrait de concevoir un portable grand public super-administrable ; nous supposons donc que le HM55 sera probablement le chipset le plus répandu dans les ordinateurs portables équipés des futurs processeurs mobiles 32 nm du fondeur.