Hitachi atteint la barre des 3 To

Après Seagate et Western Digital, c’est au tour du constructeur Hitachi de dévoiler ses premiers disques durs d’une capacité de 3 To. Au format 3,5 pouces, le Deskstar 7K3000 fonctionne à 7200 tours par minute, embarque 64 Mo de mémoire tampon et bénéficie d’une interface SATA 6 Gbps. Il est disponible dans des capacités de 1,5 To, 2 To et 3 To.

Hitachi lance également le Deskstar 5K3000, un disque dur disponible dans des capacités de 1 To, 2 To et 3 To. Embarquant 32 Mo de mémoire tampon, il utilise une interface SATA 6 Gbps et bénéficie de la technologie Coolspin permettant de diminuer la vitesse de rotation des plateaux à un peu plus de 5000 tours par minute, ce qui le rend plus silencieux et plus économe en énergie que son grand frère. Le constructeur n’a hélas pas encore indiqué de prix pour ces différents disques durs.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • sylca
    après le dossier sur les limitations des systèmes d'exploitations et autres bios, quelle utilité de sortir ça maintenant (à part l'aspect vitrine techno nous-on-sait-le-faire-na-!)...
  • turlupin en ptard
    Espérons que les fabricants de NAS vont se dépêcher de rendre leurs produits compatibles avec ces nouveaux disques... et de nous compliquer l'existence

    Le problème est : comment faire des sauvegardes des données d'un NAS autrement et pour moins cher que sur un autre NAS ?

    Si on prend un NAS à 5 disques en RAID 5 et disques de 2 To on doit donc trouver un dispositif capable de sauvegarder rapidement (tant qu'à faire) 8 To.
    Si on est optimiste on peut le faire sur des BD double couche, soit 160 disques qui vont coûter aussi cher, voire plus qu'un deuxième NAS avec ses HDD.
    Les sauvegardes à bandes ? Hors de prix.
    Je ne vois vraiment rien d'autre qu'un deuxième NAS ou renoncer à sauvegarder dès que les volumes de données sont conséquents.
  • maybachfan67@IDN
    @turlupin en ptard +1
    c'est clair que là on commence à atteindre le problème de la sauvegarde, quoique les nas étant de plus en plus à base d'atom je pense qu'un nas de la même marque (pour le même soft) et qui soit proche niveau spec (en particulier l'ich d'intel) devrait suffire en cas de casse du nas lui même, non?

    Ensuite si c'est pour les disques durs, en raid 5 (je parle pas du raid 10 où l'espace perdu est phénoménal) avec des disques corrects ça devrait passer, si un disque meure et qu'on en a pas un identique sous la main on éteint le nas le temps de recevoir un disque puis on lance directement la reconstruction.

    Je conçoit que deux disques peuvent lâcher, mais que ce soit quasiment en même temps ça doit pas arriver souvent, et de toute façon si la maison brûle, on a en tant que particulier en général pas de sauvegarde distante donc il y a de toute façon un moment où on l'aura dans l'os. ;)