Les chiffres du piratage (selon la BSA)

Une étude menée par le cabinet de consulting IDC, pour le compte de la BSA (Business Software Alliance) nous apprend que 36% des logiciels installés dans le monde seraient des versions illégales. Sur une valeur estimée de logiciels installés de 80 milliards de dollars, seuls 50 milliards seraient licites.

Cette année, l'étude inclut les systèmes d'exploitation, les logiciels destinés au grand public (comme les jeux vidéos) et les logiciels locaux, en plus des logiciels professionnels. Afin d'arriver à ce résultat IDC a notamment interrogé plus de 5600 personnes dans 15 pays, tout en essayant d'évaluer les spécificités locales.

Les chiffres du piratage par régions sont intéressants :

  • 71% en Europe de l'est
  • 63% en Amérique latine
  • 56% en Afrique/Moyen Orient
  • 53% en Asie/Pacifique
  • 36% en Europe de l'ouest
  • 23% pour les USA/Canada

Cependant, d'après la BSA, les pertes sont plus importantes en Europe de l'ouest, en Amérique et en Asie du fait de la taille des marchés, de la sophistication et du coût des logiciels piratés.

Quelques chiffres dans le monde :

  • 1ère place ex-aequo pour la Chine et le Vietnam avec 92%
  • 2nde pour l'Ukraine (91%)
  • 3ème pour l'Indonésie (88%)

En queue de peloton on trouve :

  • Le Danemark (26%)
  • La Nouvelle Zélande (23%)
  • Les Etats-Unis d'Amérique (22%)

En Europe :

  • Première, la Grèce (63%)
  • La Lituanie : 58%
  • La Pologne : 58%
  • La France suit quelques places plus loin avec 45%, mais les pertes y seraient les plus élevées d'Europe
  • L'Allemagne : 30%
  • Le Royaume-Uni : 29%


Les grands coupable seraient évidemment l'échange de fichiers sur internet, grâce au développement du haut débit, via le peer-to-peer et les sites pirates.

Rappelons que la BSA est cette alliance de grands éditeurs (comme Microsoft, Adobe, IBM, Apple, HP, etc.) qui envoie régulièrement des courriers (intimidants) aux entreprises pour leur demander de régulariser leur situation en cas de piratage, sous peine de poursuites. Bien sûr, en France, celle-ci n'a pas le pouvoir de faire des perquisitions, mais il vaut évidemment mieux ne rien avoir à se reprocher.

  • Consulter l'étude
Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
43 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • almar
    étant donné que ce genre de chiffres ne sont pas fiables (comme les sondages lors des élections), personne ne connait le cout exact du piratage. Serait il possible que tu modifies ton titre pour qu'il soit "Les chiffres estimés du piratage".
  • Patch
    comme d'hab ils se basent sur du vent pour trouver leurs chiffres :)
  • Polio
    almar>
    Surtout quand il est question de manque a gagner :o

    Inclure les etudiants qui utilisent sans licence MS Windows Advanced Server 2003 , MS ISA, MS SQL Server pour leur site perso gonfle tout de suite les chiffres :/