InstantAction est mort au profit de OnLive

InstantAction, une firme qui permettait de jouer à des jeux PC depuis son navigateur, a fermé ses portes la semaine dernière, à la surprise générale. Elle compte maintenant vendre ses technologies.

Fermeture inattendue

La firme possède le moteur de rendu Torque qui s’occupe des calculs nécessaires pour envoyer les résultats dans le navigateur afin de permettre à presque n’importe qui de jouer sur son ordinateur, à condition d’avoir une connexion Internet.

Le service fut lancé durant le GDC 2010 et les premières impressions étaient positives. Néanmoins, la firme n’est pas la seule sur ce marché. OnLive, que nous avons testé lors de sa sortie en juin dernier, offre un service similaire, mais possède un atout qui semble lui avoir permis de prendre la main. Il sous-traite ses centres de données à Equinix afin d’optimiser le traitement de l’information. À long terme, ce partenariat lui a probablement permis de faire des économies sur les coûts liés à la gestion des serveurs et les frais en bande passante. L’autre différence entre OnLive et InstantAction est que le premier semble calculer plus de données que le second, ce qui permet d’abaisser la configuration minimum.

Le Nouveau Monde du jeu vidéo

Au final, il semblerait que ce dernier facteur soit décisif, car pour l’instant le jeu en ligne de titres PC ou console ne remplace absolument pas les PC traditionnels, mais il complémente le monde du jeu vidéo en offrant la possibilité de profiter d’un titre rapidement dans des lieux qui ne se prêtent pas à l’utilisation d’un téléviseur grand écran ou une machine de course (cf. « Guide d'achat : Configuration Jeu avancé »).

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Sh4d3rZ_86
    > a fermé ses portes la semaine dernière, à la surprise générale.

    Laissez moi devinez un coup d'une association de protection/racket au nom de je ne sais quel histoire de droit d'auteur ? :pfff:

    Plus sérieusement, s'ils pensent résoudre quoi que ce soit comme ça, ils se fourrent le doigt dans l'oeil