PC Home Cinema : matériel et conception

Tuner TV/TNT, disque dur

Tuner TV/TNT

Le PC HC servant de source universelle dans le salon, c’est aussi lui qui devra recevoir le signal TV au moyen d’une carte fille. Ce qui présentera en outre l’avantage de pouvoir changer de chaîne avec le PC (contrairement à un décodeur externe). Evidemment, à l’heure actuelle le tuner à choisir sera nécessairement de type TNT (Aaaaaah, le mot magique est casé : comptez + 200 % de fréquentations sur cette page et - 50 % de sollicitations de la part de vos collègues…). Effectivement, la zone de couverture lors de son lancement, dans trois jours, sera assez faible : environ 30 % de la population. Mais dans la mesure où celle-ci va (très) lentement s’étendre à la majorité du territoire, il faut dans tous les cas opter dès aujourd’hui pour un des trois modèles déjà compatibles (neuf si l’on prend en compte les modèles USB2.0/externes).

Encore un peu chers (aux alentours des 90 €), tous ces modèles présentent néanmoins l’avantage d’associer trois éléments : le tuner en lui-même sous forme de carte fille, mais aussi une télécommande, et enfin une suite logicielle. Concernant le tuner en lui-même, l’arrivée de la TNT (- 100 % !) et d’un signal numérique devrait se traduire par un résultat de qualité dans tous les cas, et lisser les différences de réception entre chaque modèle. La présence de la télécommande et de la suite logicielle vient dans certains cas faire doublon avec ceux fournis d’origine avec le boîtier. Ainsi, si vous optez pour le Silverstone LC10M ou le LC10, vous aurez soit deux télécommandes pour le même rôle, soit l’absence du VFD. Notez toutefois que la télécommande iMon est autrement plus intéressante et complète que les modèles fournis avec les tuners.

Des trois tuners TNT PCI, le Pinnacle PCTV 200i aurait pu avoir notre préférence pour ses entrées permettant de récupérer ses vidéos analogiques, la qualité de sa fonction Timeshift et de ses différentes options d’enregistrements, ou encore la présence d’une vrai interface Media Center de type Multi-Median. Malheureusement, Pinnacle s’est contenté d’un portage à la va-vite de la 300i, et cette carte est en réalité munie d’un tuner analogique PAL n’ayant rien à faire en France : la qualité de réception est donc déplorable en analogique (ie. pour le signal Hertzien classique). En clair, n’achetez ce tuner que pour l’utiliser en TNT. Les deux autres modèles ne sont pas encore tout à fait disponibles, mais l’ADSTech supporte les signaux analogiques contrairement à l’Hauppauge.

Aucun modèle interne ni externe pour PC ne supporte le bi-tuner, et n’offre donc la possibilité d’enregistrer une chaîne tout en en regardant une autre, ce qui est regrettable. De tels modèles existent pourtant, mais sont pour l’instant réservés à une application directe sur la TV/magnétoscope via deux prises Peritels (aucun intérêt ici donc), et pour environ 200 €. La solution la plus proche et la plus intéressante semble être la PCTV 310i de Pinnacle, qui cumulera un vrai tuner TV/radio analogique, ainsi qu’un double tuner TNT, au prix public de 119 €.

Par ailleurs, ces mêmes constructeurs prévoient dès à présent de lancer en septembre, lors de l’arrivée des chaînes payantes, de nouveaux tuners pour supporter ces chaînes. Celles-ci ne seront en effet plus en MPEG2 mais en MPEG4 (plus de détails ici) et surtout, nécessiteront un lecteur de carte d’abonnement. Mais aucun tuner PC TNT actuel - ou bientôt disponible - n’est déjà paré pour ces deux nécessités. Cela veut dire que les tuners TNT actuels ne supporteront pas ces chaînes payantes (AB1, Canal J, Canal+, CinéCinémaPremier, Comédie !, Cuisine TV, Eurosport France, I-télé, LCI, Match TV, Paris Première, Planète, Sport+, TF6, TPS Star, etc.), et que le décodage de celles-ci passera par la location (aux opérateurs) ou l’achat d’un nouveau tuner ! Ne soyons toutefois pas trop amer : dès aujourd’hui, la Star Academy en 5.1 et les débats du Sénat en qualité DVD, ça va tout casser. Non vraiment, la TNT gratuite est bien l’élément le plus important à avoir sur un PC HC…

Disque dur

Un PC Home Cinema va potentiellement être amené à stocker de grandes quantités de vidéos (particulièrement en cas de présence d’un tuner TV/TNT), musiques faiblement compressées, etc. Le disque dur visé entre donc dans la catégorie « disque de stockage », à grande capacité et faible bruit, le temps d’accès important peu. Dans certains cas, un débit soutenu pourra toutefois être intéressant (gravure DVD, transfert de grosses vidéos entre différents PC reliés via Ethernet Gigabit). Plusieurs disques peuvent donc convenir, mais nous pensons plus particulièrement aux Maxtor DiamondMax +9 et DiamondMax 10, qui proposent chacun dans leur gamme les meilleurs rapports capacité/silence/prix, une fois l’AAM activé (rappel dans le prochain article).

Comme la fiabilité des données risque de devenir un élément crucial, une idée intéressante consiste à établir un RAID 1, ce qui présuppose l’achat d’un second disque identique.