PC Home Cinema : matériel et conception

Bilan

Afin de prendre en compte le coût de revient, nous allons effectuer une simulation du prix de chaque pièce suivant deux gammes. Ces pièces sont plus à prendre comme des exemples que comme des choix absolus. Par ailleurs, une vraie configuration haut de gamme mériterait un Pentium M, mais il nous faut pour cela attendre la disponibilité de l’adaptateur d’Asus.

Simulation du prix de deux PC HC
ComposantCatégorieNomPrix
BoîtierEntrée de gammeCoolermaster Cavalier 2/4110 €
Haut de gammeSilverStone LC10M250 €
AlimentationEntrée de gammeIncluse au boîtier-
Haut de gammeTagan 330 W45 €
ProcesseurEntrée de gammeSempron 2400+55 €
Haut de gammeAthlon 64 3000+ .09µ140 €
Carte mèreEntrée de gammeAsus A7N8X-VM (nF2 G)75 €
Haut de gammeChaintech VNF4 (nF4)110 €
Accélérateur 2D/3DEntrée de gammeIntégré à la carte mère-
Haut de gammeGigabyte GeForce 6600 GT passif (PCI E)210 €
Disque durEntrée de gamme

Maxtor DM+9 160 Go P-ATA

72 €
Haut de gammeMaxtor DM10 200 Go x 2 (RAID 1)180 €
RAMEntrée de gammeSamsung 512 Mo DDR55 €
Haut de gammeSamsung 512 Mo DDR x 2110 €
Carte sonEntrée de gammeIntégrée à la carte mère-
Haut de gammeCreative Audigy 4 Pro*250 €
Lecteur/graveur DVDEntrée de gammeToshiba M191225 €
Haut de gammePioneer DVR-10970 €
Tuner TV/TNTEntrée de gammeADSTech DVB-T PCI TNT100 €
Haut de gammeADSTech DVB-T PCI TNT**100 €
AccessoiresEntrée de gammeVentirad + câbles + clavier/souris100 €
Haut de gammeVentirad + câbles + clavier/souris + carte Wi-Fi150 €
TotalEntrée de gamme592 €
Haut de gamme1615 €

* Si et seulement si vous utiliserez les sorties analogiques de cette dernière; dans le cas d'une sortie numérique, utilisez la sortie S/PDIF de la VNF4.

** Modèle peu intéressant vu la gamme visée, mais il n'y a rien de mieux et disponible aujourd'hui. Dans un futur proche, à remplacer par une Pinnacle PCTV 310i voir 400i.

Contrairement à ce qu’on pouvait croire initialement vu les objectifs qualitatifs visés, il n’est donc pas obligatoire de vendre son foie pour profiter des joies du PCHC. Par ailleurs, les composants d’entrée de gamme ou le recyclage d’une ancienne configuration n’auront comme seule contrainte que de limiter les fonctionnalités possibles, mais ne ferra pas vraiment perdre au niveau qualitatif (notamment au niveau de l’image, un des points les plus intéressants). Le prix d’un PC HC, s’il peut paraît conséquent en soit, paraît finalement relativement faible vu le prix d’un vidéoprojecteur et d’un couple enceintes/amplificateur de qualité. Sans parler (en fait si, du coup) de la somme de possibilités offertes comparativement à une installation Home Cinema classique.

Nous voici donc arrivés au terme de ce premier article. Toutefois, si vous construisez votre PC HC suivant ces conseils pour ensuite vous restreindre à la lecture de DVD via Windows Media Player 9, vous ne tirerez pas partie du quart des capacités de votre machine. La base matérielle est très importante, mais l’exploitation logicielle l’est peut-être plus encore : c’est elle qui va débrider votre installation et permettre des choses auxquelles vous n’auriez peut-être pas pensé. Comme cela mérite au minimum un article à part, cela constituera la deuxième partie de cette série d’articles.