Comparatif : 17 SSD passés au crible

Lecture/écriture aléatoire de blocs de 4 Ko et débit du cache

Lecture/écriture aléatoire de blocs de 4 Ko

La lecture aléatoire de blocs de 4 Ko est une partie de plaisir pour la plupart des SSD, la lecture s’effectuant de manière particulièrement souple sur l’ensemble du support.

L’écriture, en revanche, doit obligatoirement se faire sur un bloc entier ; elle implique donc le passage par un cycle complet de lecture-modification-effacement-écriture. L’écriture de blocs de 4 Ko est un élément essentiel pour les ordinateur actuels, la majorité des fichiers présents sur un lecteur faisant généralement moins que cette taille et bon nombre de fichiers systèmes étant basés sur des blocs de 4 Ko. Les blocs utilisés sur les SSD étant bien plus grands, l’écriture de blocs de 4 Ko constitue un scénario catastrophe : ils doivent en effet lire, modifier, effacer puis écrire des blocs entiers.

Débit du cache