Comparatif : 17 SSD passés au crible

Indices de performances, prix, capacité

Prix

Ce graphique représente la moyenne des prix les plus bas trouvés sur le web pour les SSD testés, en dollars. Si un modèle n’est pas dans la liste, c’est qu’il n’est disponible chez aucun vendeur ou que nous n’avons trouvé aucun prix. Comme vous pouvez le constater, les SSD de 256 Go restent encore totalement inabordables pour le commun des mortels : ils coûtent autant qu’un portable moyen. Les modèles 100 à 160 Go sont plus accessibles, mais les seuls SSD réellement bon marché sont pour l’instant les modèles 40 et 64 Go, qui souffrent de performances en retrait en plus de leur faible capacité.

Prix/capacité

Le prix par gigaoctet ne constitue que rarement un critère essentiel lors de l’achat d’un SSD, mais il n’en reste pas moins intéressant. Le RealSSD C300 64 Go sort premier de ce classement, mais n’oubliez pas que ses performances sont quelque peu inégales. De manière générale, les SSD équipés d’un contrôleur Sandforce reviennent plus cher au gigaoctet, mais sont également plus performants. Le modèle WD est bien trop cher pour ses performances et OWC a sérieusement besoin de revoir ses prix.

Performances globales

Comme d’habitude, notre indice de performances est composé à 50 % des résultats en débits, à 25 % des performances en E/S et à 25 % des scores PCMark Vantage, une pondération qui devrait refléter assez fidèlement un usage quotidien. Le modèle le plus rapide est le RealSSD C300 de Crucial, mais uniquement sa version 256 Go, la version 64 Go étant un produit bien plus moyen à l’exception de son débit en lecture, très élevé. Les vrais vainqueurs sont les SSD à base de contrôleur Sandforce SF-1200 : ils affichent des performances supérieures à celles des Indilinx sans utiliser de cache. Malheureusement, ils sont également plus chers.

Performances/prix

Le rapport performances/prix intéressera bien plus de monde que les performances brutes. À ce niveau, les deux SSD d’entrée de gamme de Crucial et d’Intel tirent extrêmement bien leur épingle du jeu : leur score est deux fois plus élevé que celui du plus proche concurrent. Les performances en débit et sous PCMark ne différant pas autant que le prix, les écarts constatés sont assez significatifs. On note avec intérêt que les SSD dotés d’un contrôleur Sandforce SF-1200 sont une fois de plus en bonne position dans le classement.

Performances/prix/capacité

Le dernier graphique est consacré aux performances par dollar et par gigaoctet, car il s’agit au final de ce qui importe le plus : des performances maximales à prix raisonnables sans pour autant sacrifier la capacité de stockage. Dans ce résumé global, les modèles Crucial s’en tirent brillamment, suivis des Sandforce et des Intel. Même les SSD à bas prix constituent des options valables.