Isaiah : la nouvelle architecture x86 de VIA

Le constructeur VIA vient de dévoiler Isaiah, une nouvelle architecture microprocesseur x86. Compatible broche à broche avec les actuels processeurs C7 du constructeur, les processeurs basés sur ce core Isaiah devraient voir le jour au premier semestre 2008.

Execution Out-of-order et instructions SSE3

Ce nouveau core gravé en 65nm prend en charge l’exécution out-of-order - comme tout processeur récent qui se respecte, ce qui devrait apporter des gains de performances significatifs, avec des performances 2 à 4 fois supérieures à celles du core C7 selon le constructeur. Les jeux d’instructions SSE3 et X86-64 devraient également être supportés.VIA indique par ailleurs que cette nouvelle architecture est d’ores et déjà prête pour le multicore.

Une consommation minime

Bien entendu, ces nouveaux processeurs devraient rester économes en énergie avec une consommation de l’ordre de 3,5 Watts. Isaiah devrait fonctionner à des fréquences allant jusqu’à 2 GHz et utiliser un FSB de 800 à 1333 MHz selon les modèles. Le cache L1 sera de 2 x 64 Ko alors que le cache de niveau 2 atteindra 1 Mo. Enfin, le moteur de sécurité intégré VIA PadLock se chargera de la génération de nombres aléatoires mais également de l’accélération cryptographique matérielle.

Reste donc à connaître les performances réelles de la bête…

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
9 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • adanorm2000
    0x1 = 0
    0x2 = 0
    0x3 = ... 0
    0x4 = ... à oui c'est vrai, 0

    Multiplier par 4 les performances ça va être révolutionnaire :D
  • ultrabill
    Anonymous a dit :
    0x1 = 0
    0x2 = 0
    0x3 = ... 0
    0x4 = ... à oui c'est vrai, 0

    Multiplier par 4 les performances ça va être révolutionnaire :D
    Mauvaise langue :o

    L'architecture est prête pour le multicore, donc ça sera bien mieux :
    (0x4)+(0x4) = 0

    ... ha ben non [:matleflou]
  • ultrabill
    N'empêche, un dual-core de "core pas puissants" ça donne de meilleurs résultats qu'un "core puissant". A condition d'être bien exploité, évidement, mais ça ouvre des perspectives sympathiques :)