Nano vs Atom vs Athlon : la guerre des Watts

La plateforme AMD : chipset AMD 780G

Le processeur ne fait pas tout, il nous fallait aussi trouver une carte mère complétant du mieux possible notre A64 2000+. Elle devait d’abord être compatible avec ce CPU doté d’un core assez ancien. La Gigabyte MA78GM passa ce test avec brio, ne nécessitant même pas une mise à jour du BIOS (malgré une mauvaise identification du nom de processeur par le BIOS).

La carte est aussi entièrement refroidie passivement, ce qui nous paraît indispensable pour un système à basse consommation. Un ventilateur n’est pas seulement une source de bruit supplémentaire, il augmente aussi légèrement la consommation, et est une source potentielle de panne. La MA78GM est enfin dotée d’un étage de régulation à 4 phases, capable d’alimenter un gourmand Phenom X4, et donc largement suffisant pour notre petit Athlon 64 2000+.

Une vraie solution tout-en-un

La carte Gigabyte est parmi les plus grandes cartes AMD 780G du marché puisqu’elle occupe toute la surface permise par le format Micro-ATX. Mais cela a des avantages évidents : quatre slots RAM au lieu de deux, six ports SATA/300 (et un eSATA), triple connectique vidéo (VGA, DVI-D, et HDMI), deux ports PCI, un port PCI-Express 16x et un port PCI-Express 1x. La pléthore de ports USB 2.0 devrait suffire à tout le monde, et on trouve même des ports floppy, PATA et Firewire 400.

Consommation électrique : très bien

On a tendance à croire que le nombre de fonctionnalités et de ports d’extension est incompatible avec une faible consommation électrique, et la plupart du temps c’est vrai. Cependant, l’Athlon 64 2000+ monté sur la Gigabyte MA78GM a fait exception, affichant un étonnant minimum de 28 W au repos.