Windows 7 : le retour du Family Pack

L’année dernière, pour l'arrivée de Windows 7, Microsoft avait lancé une édition multipostes limitée en volume de son nouveau système d’exploitation. Baptisée Family Pack, cette licence permettait d’installer Windows 7 Home Premium sur 3 ordinateurs différents, contre un seul pour une licence classique, le tout à un tarif attractif (150 euros environ).

Trois, c'est mieux qu'un

Microsoft a décidé de réintroduire provisoirement cette offre multipostes. A partir du 3 octobre prochain, le Family Pack sera de nouveau disponible aux Etats-Unis, chez les distributeurs partenaires ainsi que sur le Microsoft Store. Bien entendu, comme l’an passé, le nombre de licences disponibles devrait être limité.

D’autres pays bénéficieront du retour du Family Pack, dont la France, le Canada, l'Allemagne, l'Australie et le Royaume-Uni. Pour ces pays toutefois, il faudra attendre au moins jusqu’au 22 octobre. La date exacte de disponibilité du pack en France n’est pas encore connue...

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
53 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • magellan
    Excellente nouvelle! Cela ramène la licence à +/- 50 Euros par poste, ce qui est globalement le prix d'un jeu! Moi je dis chouette, et je sens la commande partir sous peu!!!
  • toto408
    Microsoft a compris que pour gagner contre son plus grand concurrent (les versions Windows de haxxorz), fallait baisser le prix des licences... Et ils s'en sortent plutôt bien!
  • magellan
    Anonymous a dit :
    Microsoft a compris que pour gagner contre son plus grand concurrent (les versions Windows de haxxorz), fallait baisser le prix des licences... Et ils s'en sortent plutôt bien!

    Oui et non en fait: si l'on réfléchit un instant, le piratage des licences MS n'est pas un "mal" absolu. C'est un handicap tarifaire, mais un bienfait en terme de PDM. Je m'explique: si l'OS de MS n'avait pas autant été piraté, cela aurait été un signe qu'il n'est pas si attractif que cela. Un produit commercial se juge tant par ses ventes, que par ses "copies" (contrefaçon) ou son piratage (médias). Là, XP, par exemple, est un OS qui s'est déployé tant par les licences imposées au grand public, que par les versions piratées (XP Pro chez les particuliers... quelle rigolade!).

    Alors la stratégie, à mon sens, c'est plus de déployer le plus possible Windows 7 pour se débarrasser du support de XP (encore bien trop présent), que de réellement "tuer" le piratage. D'ailleurs, la lutte est inégale: comment alpaguer des millions de gens qui utilisent des CD/DVD issus de licences volumes (entreprises), de cracks permettant de contourner les sécurités MS? Impossible ou presque: aucune société n'est réellement parvenue à endiguer le phénomène.