L'Atom peut aussi faire du RAID

Il y a quelques jours, Intel a laissé la possibilité aux entreprises voulant intégrer de l'Atom dans l'industrie d'utiliser un ICH8M à la place du chipset NM10 Express, ce dernier ne prenant pas en charge (notamment) le PATA, une norme encore très présente dans les automates industriels. Hier, la société a aussi annoncé que les Atom pouvaient (pour les D410 et D510) être couplés à un 82801IR, plus connu sous le nom d'ICH9R. L’idée est de proposer une plateforme plus efficace pour les constructeurs de NAS et autres appareils destinés au stockage.

Pour rappel, le NM10 Express est une puce qui consomme peu (2,1 W de TDP), mais limitée : 4 lignes PCI-Express, deux connecteurs SATA, huit USB 2.0 (et un seul contrôleur EHCI), de l'Ethernet 100 mégabits/s et pas de PATA. L'ICH9R, plus complet, demande plus d'énergie (4,3 W de TDP), mais gère 6 lignes PCI-Express, douze USB 2.0 (avec deux EHCI), de l'Ethernet 1 gigabit/s, du PATA (une prise, donc deux périphériques) et surtout six SATA (3 gigabits/s). Ces derniers sont utilisables en RAID (d'où le R), avec prise en charge des niveaux 0, 1, 5 et 10 mais aussi en eSATA (avec la puissance du signal adaptée). Enfin, l'ICH9R est compatible avec les doubleurs de ports, pour relier 12 disques durs.

Comme on le voit, Intel essaye de proposer l'Atom dans de plus en plus de domaines, de la mobilité aux NAS, et place son processeur en concurrent direct des MIPS et autres ARM, très présents sur ce type de marchés.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
Commenter depuis le forum