Comparatif : 38 processeurs au banc d'essai

Tests synthétiques 3DMark

Commençons avec deux benchmarks synthétiques, l’un utilisant DirectX11 et l’autre DirectX12. Dans 3DMark Fire Strike, le nombre de cœurs a un rôle prédominant dans les calculs de physique, de sorte que le Core i7-6950X malgré son âge et sa fréquence modérée parvient à se hisser à la deuxième place. Du côté d’AMD, les Threadripper et Ryzen 7 obtiennent également de bons résultats. Les processeurs quadricoeurs n’ont par contre aucune chance et même les hexacoeurs d’Intel sans Hyper-Threading restent à la peine.

En passant à DirectX12 avec 3DMark Time Spy, le constat reste similaire. Quelle que soit l’API utilisée, le nombre de cœurs demeure la parade la plus efficace. La fréquence prend ensuite le relai, et les processeurs à hautes fréquences et nombreux cœurs dominent logiquement. 

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
3 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • dob250
    Merci pour cet impressionnant test des processeurs. C'est très instructif, il manque le core i3 8100 pour être complet
  • RedGuff
    Faute :
    "La course au gigahertz que se sont livrés Intel et AMD à une époque ou l’annonce que le Pentium 4 pourrait à terme atteindre une fréquence de 10 GHz (ce qu’il n’est jamais parvenu à faire) illustrent parfaitement cela. " => "La course au gigahertz que se sont livrés Intel et AMD, à une époque, et l’annonce que le Pentium 4 pourrait à terme atteindre une fréquence de 10 GHz (ce qu’il n’est jamais parvenu à faire) illustrent parfaitement cela. "
  • RedGuff
    Des programmeurs d'AutoCAD devraient se retirer les mains des poches, et optimiser leur logiciel !