Test : Dell G3 17, un notebook gaming qui n'en a que le nom

A propos de l'auteur
Yannick Guerrini

Tombé dans une marmite remplie de MO5 étant petit, n'a plus quitté le monde des nouvelles technologies depuis cette époque. Spécialiste en tout ce qui est exotique, mais surtout stockage, virtualisation, chiffrement et Linux/BSD. Est resté bloqué au XXième siècle côté gaming : Doom et Duke Nukem 3D, tous les autres ne sont qu'erstaz. Rédacteur Tom's Hardware France (anciennement Présence-PC) depuis 2005.

Posez une question dans la catégorie Reportages photos : vos réactions du forum
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Informatix33
    Je vous trouve très très sévère avec ce PC. Vous n'abordez que de très loin le fait qu'il existe de nombreuses combinaisons de config possibles, tout en restant à un prix très raisonnable.
    Quand on prend la version 1060 MaxQ, on a automatiquement le port Thunderbolt de série (c'est mal expliqué sur le site, mais c'est le cas) et tout de suite, les performances sont très bonnes en Full HD, tout en restant sous la barre des 1400 euros.
    Concrètement, un Razer (modèle base) est bien plus cher pour la même chose, si ce n'est le design ravageur de la marque aux serpents.
    Par contre, il y a un point qu'il faut ausi soulever, c'est médiocrité totale de la finition du boitier : plastique clinquant, touchpad qui couine et qui reste parfois coincé... Indigne d'un PC à 200 euros.