Disques durs Seagate : des performances quasi doublées


S'ils ont toujours l'avantage de la capacité, les disques durs traditionnels pourraient aussi reprendre du poil de la bête sur le plan des performances. C'est tout le sens de la dernière innovation signée Seagate.
 Le spécialiste du disque dur a publié sur son blog officiel les détails d'une nouvelle technologie permettant d'accéder simultanément à plusieurs zones d'un disque dur. L'idée est évidemment de lire / écrire en même temps différentes données et, ainsi, booster des performances un peu en berne.

À lire aussi :
Test disques durs : les meilleurs modèles selon la rédaction

Seagate seul sur le coup ?

Alors que l'intégration d'hélium est une idée reprise par tous les fabricants de disques durs, Seagate est pour l'heure seul sur cette nouvelle technologie. Le principe est pourtant très simple : sur un disque dur, les têtes de lecture / écriture sont rassemblées sur un « bras » unique que l'on appelle actuator ou « actionneur ».

Afin d'augmenter sensiblement les performances, Seagate a donc simplement intégré un second actuator. Logiquement, les débits et la réactivité des disques s'en trouveront augmentés, mais les particuliers devront prendre leur mal en patience puisque cette nouvelle technologie est d'abord prévue pour les serveurs de stockage. Notons enfin que du point de vue du système, ces disques durs seront vus comme deux unités de stockage distinctes.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • 1815
    (...)Notons enfin que du point de vue du système, ces disques durs seront vus comme deux unités de stockage distinctes(...)

    Ce qui est la même chose que d'installer deux disques... je ne vois pas où est l'accroissement de performance là-dedans.
  • fredom1989
    Anonymous a dit :
    (...)Notons enfin que du point de vue du système, ces disques durs seront vus comme deux unités de stockage distinctes(...)

    Ce qui est la même chose que d'installer deux disques... je ne vois pas où est l'accroissement de performance là-dedans.

    Non ce n'est pas la même chose vu que tu a un seul disque dur... Si ils peuvent aussi bien monter en capacité que les autres disque tu aura deux fois plus d'accès disque pour une même capacité... Sinon on aura peut-être 40/60/80% d'augmentation du nombre d’accès simultané.
  • Yannick G
    Il ne faut pas oublier que ce n'est pas pour le grand public mais pour le marché pro/datacenters où on raisonne en IOPS. C'est clairement adapté au multipathing.