280 millions de dollars en Ethereum gelé à cause d'une erreur humaine

L'EthereumL'Ethereum

Un développeur répondant au pseudonyme de devops199 a avoué avoir effacé la bibliothèque utilisée pour accéder aux Ethereum stockés dans les portefeuilles à multi-signatures créés par la firme Parity depuis le 20 juillet dernier. En conséquence, l’équivalent d’environ 280 millions de dollars serait gelé, sans possibilité d’être débloqué.

À lire aussi :
- Bitcoin, Litecoin : la folie des crypto-monnaies

L’erreur est humaine

Selon les premières informations, le problème semble être le fruit d’un accident de la part d’un novice qui a pu effacer un contrat en l’absence de mesures protégeant le système. Le développeur a d’ailleurs immédiatement documenté son erreur sur GitHub. En revanche, l’incident a une portée très importante puisque les portefeuilles touchés sont souvent utilisés par des PME pour stocker certains fonds levés auprès de divers investisseurs.

Décision difficile

La seule solution aujourd’hui est de faire un « hard fork », c’est-à-dire que l’on change le code et que les utilisateurs de la crypto-monnaie acceptent de faire comme si de rien n’était. Le problème est que si une frange du public refuse de se soumettre, l’Ethereum sera maintenu par deux groupes parallèles, ce qui plombera la confiance des marchés et ipso facto la valeur de la monnaie.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
8 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • chermositto
    Si les possesseurs d'ethereum ou de bitcoin n'en ont pas marre des risques liés à ces monnaies par des "erreurs" ou des détournements passés comme boulette, on ne peut rien pour eux.
  • magellan
    Anonymous a dit :
    Si les possesseurs d'ethereum ou de bitcoin n'en ont pas marre des risques liés à ces monnaies par des "erreurs" ou des détournements passés comme boulette, on ne peut rien pour eux.

    Bah....
  • Lucie2A
    Bha oui, c'est pas non plus comme si il y avait des vrais banques qui protégeraient vraiment les comptes et les intérêts de leur clients investisseurs ? hein ? au hasard, je pense à Goldman Sacks, Morgan Stanley, JP Morgan et toutes leurs petites copines ...