Free : au feu les pompiers

Le fournisseur d'accès à internet Free a connu une mésaventure dans la soirée de jeudi : les appels téléphoniques effectués par une partie des abonnés parisiens ont en effet été détournés accidentellement vers le 15 et le 18, à savoir les numéros du SAMU et des pompiers. De 19h00 jusqu'à 20h30, une centaine d'appels ont ainsi été redirigés vers les services de secours, qui ont sûrement du se demander ce qu'il se passait.

Michaël Boukobza, le président de Free a déclaré à l'AFP : "pendant environ une heure et demie, quelques centaines d'appels ont été détournés et acheminés par erreur vers le SAMU et les casernes des pompiers parisiens, du fait d'un dysfonctionnement d'un équipement. Dès que le dysfonctionnement a été identifié, le plan d'urgence a été déclenché et l'efficacité de nos équipes techniques a permis de régler le problème en une heure et demie. A aucun moment il n'y a eu un problème d'acheminement des appels vers les services d'urgence".

C'est donc un problème de serveur, certainement mal configuré, qui a posé problème. Heureusement que seule une poignée d'abonnés ont été concernés, sinon les services d'urgence auraient été complètement surchargés.
Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
62 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • drouvre
    Excellent ton titre :D
  • Sethide
    Sans compter que les freenautes qui appellent les services secours ne sont toujours pas identifiés...
  • darkelf
    je doute que ca soit une erreur ou une simple coincidence ... tous rerouté vers les 2 meme num, a deux chiffres (sur 10 normaux) et des nums d'urgence