Les jeux VS la réalité, deuxième partie : le cinéma est-il un bon exemple ?

Brouillard, fumée

La représentation du brouillard et de la fumée a été l’un des plus grands défis : auparavant, le brouillard était un simple rideau destiné à limiter la visibilité maximale pour diminuer le nombre d’objets à calculer par la carte graphique et ainsi permettre un gain de performances. Brouillard et fumée sont maintenant utilisés à bon escient pour simuler le froid, la brume et rendre les explosions plus réalistes, comme c’est le cas avec World in conflict qui constitue une référence dans le domaine : les nuages de poussière en mouvement sont incroyables et paraissant vraiment menaçants lorsque la caméra est bien placée.

Brouillard, volutes de fumée et nuages de poussière sont réalistes