Correctif Meltdown : les premiers benchmarks officiels d'Intel tentent de rassurer

Intel partage aujourd’hui ses benchmarks suite à la mise à jour de sécurité comblant les failles Meltdown et Spectre. La batterie de test a été effectuée via les logiciels SYSMark 2014, PCMark 10, 3D Mark Sky Driver et WebXPRT 2015. Intel se limite à ses trois dernières générations de CPU sous Windows 10, mais teste aussi Windows 7 pour les Skylake. Les résultats tentent de rassurer, loin des 30 % de perte annoncés en premier lieu. Toutefois, Intel se garde bien s'attarder sur la pire ligne de son tableau de résultats : la réactivité SysMark 2014.

Les applications Javascript sont les plus touchées

Comme l'expliquait Microsoft hier, la diminution de performance des Kaby Lake et Coffee Lake est minime (6 % de diminution sur SysMark). On notera, cependant, un impact plus important pour les applications Javascript complexes, allant jusqu’à 10 %. Quant aux plateformes Skylakes, elles souffriront d’effets plus négatifs, mais ne dépassant pas l’ordre des 10% sur SysMark. Plus d’informations sont en train d’être collectées par Intel et seront présentées dès que possible.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Mivm
    Il est normal d'avoir peu d'impact tant que l'on n'exécute pas plusieurs taches simultanément, ce qui est généralement le cas lors d'un benchmark. Ceci explique aussi pourquoi l'impact est plus important sur les applications Javascript. Il serait intéressant de voir l'impact du patch si une vidéo est affichée en même temps qu'un benchmark.