Intel NUC Skull Canyon : le petit PC qui voulait jouer comme les grands

Le voilà enfin dans nos mains ! Excusez notre enthousiasme, mais depuis qu'Intel a montré son NUC Skull Canyon au CeBit, nous étions très impatients de le tester. Pourquoi ? Mais parce que ce mini PC a tout pour plaire - sur le papier. Il est extrêmement compact, mais embarque un gros processeur quadricoeur Skylake. Cette puce est en outre dotée du GPU Iris Pro 580, le plus gros processeur graphique d'Intel - que nous n'avons pas encore eu l'occasion de tester.

Double NUC

Le NUC Intel Skull Canyon est livré dans une jolie boîte noire à grands caractères dorés. On sent l'ambition luxueuse d'Intel. À l'intérieur, on trouve simplement le NUC, son alimentation, un petit kit de visserie, une plaque frontale de rechange et une plaque pour montage sur un support VESA.

Le NUC Intel SKull Canyon, aussi appelé NUC6i7KYK, mesure 211 mm x 116 mm x 28 mm. À quelques millimètres près, il occupe donc autant de place que deux NUC traditionnels posés côte à côte.

Tous les ports modernes

Il possède une connectique bien fournie et moderne : lecteur de cartes SD (SDXC), quatre ports USB type A, une sortie audio jack 3,5 mm, un port Ethernet Gigabit, une sortie HDMI 2.0, une sortie mini DisplayPort 1.2 et un port Thunderbolt 3/USB C/DisplayPort 1.2. Petit détail qui peut être important, il y a aussi un récepteur infrarouge en façade.

Intel vend son Skull Canyon dans plusieurs versions, toutes équipées ou nues. Dans ce dernier cas, c'est à l'utilisateur d'ajouter un SSD (au format M.2) et la mémoire vive (DDR4). L'installation est très facile : il suffit de dévisser les quatre vis retenant le fond pour découvrir la carte mère, qui regroupe tous les composants. Elle possède deux slots SO-DIMM et deux ports M.2 PCIe 4x/SATA. Elle compte aussi un chipset WiFi/Bluetooth Intel 8260 soudé, compatible WiFi ac (2x2) et BT 4.2.

La version que nous avons reçu en test était munie de 16 Go de DDR4 2133 et d'un SSD Intel SATA de 1 To.

Ce démontage permet de mettre au jour le système de refroidissement choisi par Intel. Il est composé d'un radiateur assez simple, sans caloducs ni chambre à vapeur, refroidi par un ventilateur radial de 40 mm. Un système un peu trop simple, comme nous allons le découvrir.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Gorktom
    Bonjour,

    Intel n'aurait-il pas misé sur la venue imminente des solutions GPU externes via le port Thunderbolt 3.0?
    En accolant une 'vraie' carte graphique à ce NUC on obtiendrait du coup une machine de jeu très compacte...
  • matthieu lamelot
    Oui, mais non. Les docks Thunderbolt 3 sont tout sauf compacts. L'encombrement total est alors équivalent à un boîtier mini-ITX. Mais techniquement, oui cela fonctionne et on espère voir beaucoup de solutions de ce type sur le marché d'ici peu.
  • gedd
    C'est surtout sans parler du coût de reviens final !!!