Comparatif : quel est le meilleur disque dur de 3 ou 4 To ?

3 To: Seagate Barracuda (ST3000DM001)

La gamme Barracuda a été lancée il y a environ 15 ans par Seagate, son premier membre était aussi le premier disque dur dont les plateaux tournaient à 7200 tr/min (les anciens se souviendront peut-être qu’il s’agissait de modèles allant de 1,2 à 2,5 Go, munis d’une interface SCSI-2).

Si les Barracuda actuels ont une dénomination épurée, Seagate a utilisé divers suffixes au fil du temps : on avait ainsi les Barracuda ATA (I à V), suivis par les Barracuda 7200.7 jusqu’à .12, mais aussi les Barracuda LP utilisant des plateaux à vitesse réduite pour optimiser leur consommation (5900 tr/min), les Barracuda Green et enfin les Barracuda XT, ces derniers faisant partie des premiers disques durs SATA 6 Gb/s. Plusieurs versions des Barracuda XT et LP  sont encore en vente, mais après toutes ces années, la dernière famille a tout simplement été baptisée Barracuda. Notre modèle 3 To coûte 160 euros en moyenne.

Seagate décline cette famille en 8 capacités différentes : 250, 320, 500, 750 Go, 1, 1,5, 2 et 3 To. Tous les modèles d’une capacité supérieure ou égale à 750 Go sont pourvus d’un cache 64 Mo, tandis que les autres se contentent de 16 Mo et sont conçus dans une optique de prix modéré grâce à leur unique plateau. La caractéristique la plus intéressante est probablement le fait que ces Barracuda emploient des plateaux de 1 To, ce qui permet au modèle 3 To de n’utiliser que 3 plateaux là où le disque dur d’Hitachi en nécessite 5 pour arriver à la même capacité. Il en résulte que parmi les disques durs 3 To, le Barracuda est celui qui chauffe le moins.

Une caractéristique dans la fiche technique nous a fait tiquer : bien que le produit de Seagate soit sensé être adapté aux NAS et configurations RAID, les 2400 heures de fonctionnement continu rapportées par la fiche indiquent que ce disque dur n’a pas été conçu pour une utilisation 24/7. Si tel était le cas, les spécifications auraient fait état de 8760 heures (365 jours à 24 h). 2400 heures ne constituent que 100 jours de fonctionnement continu. Seagate a manifestement basé son calcul sur un fonctionnement pendant 8 heures par jour à raison de 5 jours par semaine. Ceci implique que ce Barracuda doit être utilisé avec toutes les technologies qui permettent d’arrêter son moteur pendant les périodes d'inactivité, dans un PC comme dans un NAS comme un serveur de stockage.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire