Faille Meltdown : certains PC Windows nettement moins performants, selon Microsoft

Sur son blog, Microsoft évoque officiellement de l'impact des performances du patch comblant les failles Meltdown et Spectre pour ses systèmes Windows grand public. Des informations plutôt intéressantes, qui laissent penser que plus vous avez une machine ancienne, plus la baisse de performances sera visible.

Bientôt de vrais benchmarks

Système
CPU
Impact
Windows 10
Récents (Skylake, Kaby Lake et suivants)
Imperceptible, diminution en % à un seul chiffre
Windows 10
Anciens (avant 2015, Haswell et précédents)
Ralentissements significatifs sur certains tests, impact perceptible sur les performances du PC
Windows 8 et 7
Anciens (avant 2015)
La plupart des utilisateurs remarquera un ralentissement des performances du PC

Microsoft explique être en train de faire ses propres tests, avec les patchs pour l'OS, mais aussi pour le microcode des processeurs concernés. Le géant explique effectivement que les tests de performances que l'on peut actuellement voir sur le Web prennent en compte le patch du système, mais pas celui du CPU...

Toutes les infos à lire sur le sujet :
-
Faille meltdown : 5 fois plus d'occupation CPU sur les serveurs du jeu Nex Machina
-
Faille Meltdown : l'occupation CPU explose sur les serveurs gaming de Fortnite
- Faille Meltdown : réelle baisse de performances constatée par Redhat
-
Faille CPU Meltdown : correctif en urgence pour Windows, déjà dispo sous Android
-
Faille CPU Meltdown : la majorité des CPU ARM immunisée, sauf... les principaux
- Faille CPU Meltdown : AMD maintient ne pas être touché... ou presque
- Faille CPU Meltdown : Intel minimise, mais ne dément pas
- Faille grave pour Intel ? Des CPU jusqu'à 30 % moins rapides après correction !


Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • pascal16
    En théorie, un path au niveau du processeur (processeur+bios) est plus optimisé par rapport à ses capacités. Le processeur une fois patché devrait fournir la meilleure solution. Mais si l'OS et les programmes ne voient pas que le processeur est patché, il y aura une double ou triple vérification inutile et donc encore plus de ralentissements. Ca risque de durer un certain temps tout ça.