Spaceborne : la NASA lance un super calculateur dans l'espace

Pleiades de la NASAPleiades de la NASA
La NASA a récemment lancé la fusée SpaceX CRS–12 qui embarque le supercalculateur Spaceborne. Le but ultime est d’envoyer un serveur sur Mars, les tours propulsées aujourd'hui dans l’espace étant similaires à celles utilisées par Pleiades, le supercalculateur de 7 PFLOPS de la NASA, et 15e système le plus puissant au monde, selon le Top500 de juin dernier.

Watercooling

Spaceborne a une destination moins audacieuse que Mars, puisqu’il devra se contenter de la Station Spatiale Internationale, mais l’expérience permettra de bien comprendre le comportement de ce type de serveur dans l’espace où les conditions d’utilisation sont particulièrement rudes.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Spaceborne n’a pas été endurci avec de nouveaux matériaux. Cela serait trop lourd et trop couteux. Les chercheurs ont simplement créé des solutions logicielles pour corriger les erreurs survenant en raison d’une alimentation parfois instable, ou qui pourraient être causées par les radiations cosmiques et les éruptions solaires. La NASA a aussi ajouté un système de watercooling pour limiter les températures de fonctionnement.

Houston ?

L’envoi d’un supercalculateur sur Mars est essentiel pour l’exploration de cette planète. À 26 minutes-lumières aller-retour de la Terre, la distance est beaucoup trop importante pour avoir un centre de contrôle à distance, surtout si les astronautes ont une urgence qui demande une solution en temps réel.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire