NVIDIA tourne définitivement la page du 32-bits pour ses pilotes

Près de 20 ans après l'abandon du 16-bits dans ses pilotes - les derniers drivers 16-bits disponibles pour Windows 3.11 remontent à 1998 et étaient destinés aux RIVA128 -, c'est au tour du 32-bits d'être abandonné par NVIDIA. La branche de pilotes R390, qui devrait arriver à partir du mois de janvier (voire d'ici quelques jours), sera en effet la dernière à être compatible 32 et 64 bits. Par la suite, seuls les systèmes d'exploitation 64-bits (Windows 7, 8/8.1, 10, Linux et FreeBSD) seront supportés.

Une page de 20 ans se tourne

Des mises à jour de sécurité destinées aux pilotes 32-bits seront tout de même publiées pendant encore un an, mais toutes les nouvelles fonctionnalités seront exclusivement disponibles sur la version 64 bits des pilotes GeForce. A partir de la version suivante (à priori R396), le support 32-bits aura alors définitivement disparu. Pour l'anecdote, NVIDIA n'a pas pris la peine de développer et de publier des pilotes 32-bits pour sa toute nouvelle TITAN V.

Reste toute de même un petit détail qu'il faudra régler dans les années qui viennent : sachant que Windows 7 sera supporté par Microsoft jusqu'en 2020, que Windows 8.1 bénéficie d'un support jusqu'en 2023 et que la fin de Windows 10 version 32-bits n'est pas encore inscrite sur la feuille de route de l'éditeur, que se passera-t-il si une faille de sécurité est découverte dans les derniers pilotes GeForce 32-bits alors disponibles ?

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire