PhysX : aussi dans la Wii

NVIDIA veut vraiment imposer PhysX, son API de gestion de la physique. Après la version Windows, utilisée dans quelques jeux, et après avoir annoncé une version pour le développement sur la PlayStation 3, la firme propose un SDK pour la Wii. Concrètement, et étant donné que la Wii ne contient pas de cartes NVIDIA, l'intérêt est assez simple : uniformiser la gestion de la physique entre les différentes plateformes.

Pas d'accélération spécifique

Contrairement aux PC, où les cartes PhysX (Ageia) et les GeForce récentes (8 et plus) permettent d'accélérer le traitement des effets, la version Wii de l'API devrait simplement permettre de standardiser la gestion de la physique (et donc faciliter en partie les portages). On voit en effet assez mal le PowerPC ou la carte graphique de la Wii prendre en compte des effets évolués. Rappelons que ces deux composants sont globalement identiques à ceux utilisés dans la GameCube (en plus rapide) et qu'il s'agit en pratique d'un CPU proche des G3 des anciens Mac et d'une puce dont est dérivée la Radeon 9700 Pro (donc assez ancienne). Reste que les jeux Wii jouent beaucoup plus sur l'immersion et le plaisir du jeu que sur les performances purement techniques et qu'un moteur physique est un bon moyen d'augmenter l'immersion.