SLI vs Tri-SLI vs Quad-SLI : du mieux avec la GTX 480 ?

Que l’on parle d'Eyefinity chez AMD ou bien de Surround chez NVIDIA, le jeu sur trois écrans confirme le PC comme support référence du réalisme et de l’immersion en matière de jeux vidéo, tandis que les partisans des consoles mettent en avant leur coût plus accessible depuis des années. Le fait est que l’on gagne vraiment à voir au-delà de ce qui est en face de nous : voir venir quelque chose ou quelqu’un approcher à pas de velours sur les côtés procure un énorme avantage.

Tout possesseur d’une configuration milieu de gamme taillée pour le jeu est sensé pouvoir profiter d’une installation de ce type grâce aux énormes avancées technologiques des GPU : celles-ci ont notamment permis à des cartes accessibles de devenir des solutions viables pour des résolutions extra larges. Il existe toutefois une contrainte spécifique du côté NVIDIA puisqu’il faut deux GeForce pour pouvoir jouer sur trois écrans. Le SLI de GTX 460 s’impose en matière de rapport performances/prix, d’autant plus qu’il surpasse une GeForce GTX 480.

Dans le souci d’afficher un niveau de détails très élevé, nous avons commencé les tests avec un SLI de GTX 480 avant d’enchainer sur un SLI de GTX 460 déjà plus accessible. Enfin, nous sommes allés jusqu’à réunir quatre GeForce GTX 480 pour faire des tests dans des résolutions extrêmes. Voyons donc quelle puissance graphique est nécessaire pour profiter des jeux en multi-écrans.