Broadcom rachèterait Qualcomm ? Des signes positifs après l'OPA hostile

Broadcom a lancé une OPA hostile sur Qualcomm et les premiers indicateurs d’hier laissent penser que l’opération a des chances de réussir. Les actionnaires seraient pour l’instant confiants qu’une reprise est possible, le prix de l’action étant maintenant 10 % en dessous des 70 dollars offerts par Broadcom.

Deal record

L’annonce a bouleversé les marchés puisqu’à 103 milliards de dollars, ce serait un deal record pour cette industrie. Qualcomm a déjà affirmé vouloir tout faire pour rejeter l’OPA, mais son attitude est assez classique dans un climat aussi hostile. Le problème est que le père des Snapdragon connaît des difficultés, notamment depuis la décision des juges chinois qui ont estimé que la firme abusait de sa position dominante.

Entre les mains des actionnaires ?

Broadcom a déjà annoncé vouloir parler directement aux investisseurs de Qualcomm si la firme rejette l’accord. En conséquence, si une majorité d’actionnaires est vraiment déterminée à accepter l’acquisition, le comité de direction n’aura pas beaucoup de marge de manoeuvre, à moins de risquer un remaniement important de l’exécutif.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire