AMD dévoile ses Ryzen Mobile et unifie les architectures Zen et Vega

Quelques mois après avoir lancé sur le marché ses Ryzen de bureau, AMD présente aujourd'hui officiellement ses Ryzen mobiles. Associant ses architectures Zen et Vega, ces nouveaux processeurs promettent, selon le constructeur, d'atteindre un niveau inégalé de performances et d'efficacité sur le marché mobile. Nous attendrons bien entendu d'avoir les résultats de tests indépendants avant de nous prononcer sur l'aspect « performances », mais on peut d'ores et déjà regarder ce qu'apporte Ryzen Mobile en termes de fonctionnalités.

Deux Ryzen Mobiles... pour le moment

La gamme de Ryzen Mobile se compose à l'heure actuelle de seulement deux modèles : les Ryzen 7 2700U et Ryzen 5 2500U. Les différences entre ces deux puces se situe au niveau des fréquences CPU et GPU, ainsi qu'au niveau du nombre de CU RX vega intégrés. Le reste des caractéristiques est identique.

Modèle
Ryzen 7 2700U
Ryzen 5 2500U
Cœurs
4 cœurs, 8 threads
(1 CCX)
4 cœurs, 8 threads
(1 CCX)
Fréquence de base
2,2 GHz
2 GHz
Fréquence Boost
3,8 GHz
3,6 GHz
GPU
10 CU RX Vega
8 CU RX Vega
Fréquence GPU
1300 MHz max
1100 MHz max
Cache L1 (par cœur)
64 Ko instructions
32 Ko données
64 Ko instructions
32 Ko données
Cache L2 (par cœur)
512 Ko
512 Ko
Cache L3 (partagé)
4 Mo
4 Mo
TDP
9-25 W (configurable)
15 W nominal
9-25 W (configurable)
15 W nominal
Contrôleur mémoire
dual-channel
DDR4-2400
dual-channel
DDR4-2400

SenseMi évolue : mXFR, Precision Boost 2

La technologie SenseMi, déjà présente dans les Ryzen de bureau, est bien entendu toujours là mais apporte quelques améliorations. Le Precision Boost passe ainsi en version 2 : la granularité est toujours de 25 MHz mais la technologie bénéficie d'un algorithme plus évolué, permettant désormais d'augmenter plus ou moins la fréquence quel que soit le nombre de cœurs utilisés, et non plus sur les seuls paliers « 2 cœurs » et « tous les cœurs ».

La technologie XFR, toujours d'actualité, passe elle aussi en version mobile et devient « mXFR ». Le principe n'évolue pas, le processeur pourra aller grappiller quelques MHz supplémentaires si le système de refroidissement est jugé suffisamment performant par l'algorithme SenseMi.

Améliorer l'efficacité, pour des notebooks plus fins

AMD explique en outre que diverses améliorations apportées à la gestion de l'énergie ( tension et fréquence par cœur CPU et/ou GPU, régulation fine de tension, mode très basse consommation CC6/CPUOFF/GFXOFF,...) permettent de réduire de 36% - au maximum - la consommation, ce qui permet au final de proposer des notebooks plus compacts (le constructeur indique une diminution de l'épaisseur pouvant atteindre 24%) et légers, et d'améliorer l'autonomie. Selon le constructeur, un notebook équipé d'un Ryzen 7 2700U atteindre une autonomie de plus de 9 heures en lecture VP9 et de plus de 12 heures en lecture H.264 Full HD.

Des constructeurs comme HP, Acer ou Lenovo ont enfin déjà des modèles de notebooks équipés de Ryzen Mobiles dans leurs cartons, mais il faudra à priori attendre la fin de l'année pour les voir apparaitre sur le marché.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire